Les flingueuses

Share

De Paul Feig 

Puisque les femmes sont des hommes comme les autres,  et plutôt que de casser la tête à écrire des scénarios bien pensés et un poil originaux,  Hollywood n’a rien trouvé de mieux que de récupérer les vieilles bonnes recettes qui ont gonflé son porte-monnaie et de les réchauffer à la sauce féminine. 

Ce qui en langage hollywoodien veut dire qu’au lieu de mettre deux pauvres types dans le énième buddy movie produit, on les remplace par deux nanas, une belle et une moche, pour jouer de leurs différences et de leur incapacité à s’entendre.

Sans grâce

Soit donc Sandra Bullock en agent spécial du FBI envoyée se refaire une santé à Boston, tant son arrogance et sa suffisance énervent ses supérieurs. Sur place, elle sera forcée de travailler avec Melissa McCarthy, une flic boulotte, grande gueule et aux méthodes disons « spéciales ». Deux cœurs solitaires qui, surprise !, vont finalement devenir un duo de choc.

Sandra Bullock et Melissa McCarthy dans les FlingueusesPassons sur les péripéties qu’elles traversent, sur l’histoire de leur vie respective, triste à pleurer évidemment, et surtout sur l’enquête qu’elles mènent ensemble et qui n’a aucun intérêt pour regretter les choix finalement tellement conventionnels de la part du réalisateur Paul Feig, celui qui s’était hasardé à tourner, « Mes meilleures amies », la soi-disant première comédie féminine… la première où les femmes osaient péter, roter et même dégueuler en pleine rue, sur une robe de mariée. Si faire du cinéma féminin, c’est forcément s’approprier la truculence masculine, merci bien !

A la truelle

On passe donc sur cette pseudo comédie polar d’autant que Sandra Bullock, la spécialiste du genre, toujours aussi maladroite et mauvaise actrice, reste désespérément au ras des pâquerettes de son personnage ; Mélissa McArthur est, elle, plus surprenante plus imposante aussi. On lui souhaite vivement de vite sortir de ces rôles ultra-codifiés. Elle aurait récemment tourné Tammy, une comédie réalisée par son mari Ben Falcone.  A suivre donc…

De Paul Feig, avec Sandra Bullock, Melissa McCarthy….

2013 – Etats-Unis – 1h57


(Visité 21 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)
Share