Newtopia

Share

L’Eco-féministe Françoise d’Eaubonne sera l’héroïne d’un des projets développés de Newtopia, la nouvelle société de production créée par Marion Cotillard, Cyril Dion et Magali Payen

Nouveaux récits, nouvelles utopies pour Newtopia

Ras le bol des dystopies catastrophistes ou des mondes hyper-technologiques ! L’avenir des récits de cinéma et de séries est désormais à un monde vivable pour toutes les espèces; Et pour ré-enchanter le futur, l’actrice Marion Cotillard, le réalisateur-militant Cyril Dion et l’activiste Magali Payen (#onestprêt) s’associent dans Newtopia, une société de production.

Newtopia - Cine-Woman

Le lancement de Newtopia à Cannes, avec en robe rouge, Julie Gautier, puis de gauche à droite, Magaly Payen, Marion Cotillard et Cyril Dion.

Son but : prendre le temps et se donner les moyens nécessaires pour mieux développer des projets qui offrent de nouveaux récits, de nouveaux imaginaires.  « Notre volonté est d’aider  à construire une humanité soutenable écologique et juste socialement, explique Cyril Dion. Qui mieux que les cinéastes et scénaristes proposent des histoires complexes, puissantes et racontent comment les surmonter ? » , poursuit-il en refusant d’emblée les films à thèse mais en privilégiant « de nouveaux récits et des films à impact. « Pour créer un monde nouveau, il faut commencer par l’imaginer », assène-t-il.

Newtopia - Cine-Woman

Le logo de Newtopia

L’union et l’expérience faisant la force, Marion Cotillard, productrice de Bigger than us, et Cyril Dion, qui vient de produire et réaliser Animal, se rejoignent avec d’autres partenaires. Magali Payen érige en préalable que « l’argent sera un moyen, pas une fin, et Newtopia sera une société à mission puis un bicorp, qui privilégiera la co-production et le crowdfunding par projets via Kiss kiss bank bank ». Newopia sera aussi membre d’Ecoprod, l’idée étant aussi de créer des liens entre les sachants et les artistes, en créant des résidences pour faciliter les échanges.

L’écoféministe Françoise d’Eaubonne réhabilitée

Trois projets sont d’ores et déjà lancés. La première fiction de Cyril Dion, Le grand vertige adapté du livre de Pierre Ducrozet, mélange paternité et engagement écologique disfonctionels. Un court-métrage Le géant Bakélite sur le plastique et les océans sera réalisé par Julie Gautier, une plongeuse de La Réunion. Mais, le plus intéressant reste une mini-série encore en développement sur la fondatrice de l’écoféminisme français, la militante Françoise d’Eaubonne, récemment réhabilitée avec la re-publication de ses livres. C’est Magali Payen, qui l’a connue, qui s’en charge. On est prêt.e. !

(Visité 100 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)
Share