Jour 3 – 75e Festival de Cannes

Share

Ce Jour 3 – 75e Festival de Cannes sera dédiée aux femmes. Vous savez cette moitié de l’humanité superbement ignorée par le cinéma pendant une centaine d’année. Si, si…

La femme est l’avenir du cinéma

Se coucher tard, se lever tôt pour voir un film : voilà la dure loi à laquelle doit se résoudre tout festivalier. Au début du festival, ça va. A la fin, ça pique. Rendez-vous donc à 9h au Grand théâtre Lumière pour Armageddon Times de James Gray ou 2h et quelques de nostalgie new-yorkaise dans les 1980’s. Un film où les femmes ont une part ridicule. Seule Anne Hathaway en mère juive débordée par ses fils et coincée aux fourneaux y joue un rôle  un peu conséquent. J’y reviendrai. J’ y retrouve par hasard Thierry Lacaze, directeur de la distribution de Studiocanal et membre du jury du Prix Alice Guy 2022. Je croiserai la compositrice Béatrice Thiriet à un déjeuner et sur la Croisette la journaliste Elsa Keslassy qui en faisaient aussi partie.

Jour3- 75e Festival de Cannes - cine-woman

Anne Hathaway (si, si!) dans Armaggedon Times de James Gray

Audiens, nouveau partenaire du Prix Alice Guy , organise un déjeuner au sujet de sa politique et de sa plateforme d’aide aux femmes victimes de violence dans les métiers du cinéma, de l’audiovisuel et des médias. Vaste sujet qu’on abordera peu, mais qui réunit toutes les intervenantes majeures du secteur. S’y croisent donc Sandrine Brauer et Béatrice Boursier, ex-représentantes du Collectif 50/50, Vanessa Djian, l’organisatrice des déjeunes #Girlssupportgirls dont une édition a lieu dimanche 22 mai au Majestic, les directrices du CNC, l’équipe de communication de Netflix, Béatrice Thiriet donc etc. etc.

Jour 3 – 75e Festival de Cannes, un sujet : les femmes

Le sujet du jour est plutôt à l’implosion il y a peu du Collectif 50/50 dont le bilan est si copieux, si motivant que la brutale démission de son bureau relève, pour celles qui supportent cette cause, un traumatisme, une déflagration dont elles auront toutes du mal à se remettre. une AG extraordinaire est programmée le 7 juin 2022 pour définir les nouveaux élus et donc la nouvelle politique. Nous verrons…. J’en profite donc pour papoter avec mes copines et Frédéric Olivennes, le boss d’Audiens, qui nous parle de sa famille nombreuse et de son goût pour les tâches ménagères…

Jour3- 75e Festival de Cannes - cine-woman

Magali Payen, Marion Cotillard et Cyril Dion au lancement de la société de production Newtopia

A 17h, je vais voir Marion  Cotillard ! Et pas  pour une interview. À vrai dire, c’est surtout Le projet Newtopia qu’elle crée avec l’impressionnante Magali Payen et Cyril Dion qui m’intéresse. Une nouvelle société de production qui propose de nouveaux récits, un nouvel imaginaire pour le futur. Moi qui me mange des films écolo donc catastrophiques au kilomètre depuis 6 mois, je ne peux que les soutenir. On veut une écologie positive et engageante, bourrée d’initiatives  impliquantes et fédératrices. Et Magali Payen m’avait aussi parlé de lier féminisme et écologie. D’ailleurs, elle a annoncé un projet formidable : celui d’une mini-série sur Françoise D’Eaubonne que vénère Lidia Terki, la fondatrice de l’éco féminisme en France. Une militante incroyable à la vie rocambolesque. C’est enthousiasmant!

Jane Camion, la femme cinéma

Je file au cocktail d’avant film du documentaire que Julie Bertuccelli a réalisé sur Jane Campion et que j’irai voir ensuite.

 Jour3- 75e Festival de Cannes - cine-woman

Julie Bertuccelli et la productrice Yaël Fogiel à la présentation du film Jane Campion, la femme cinéma

On est sur une terrasse du Palais  face à la mer, le cocktail est simple, Julie rayonne avec son Badge I <3 Jane Campion. Son équipe, ses amis, sa productrice…. Tout le monde est là et finit par la suivre salle Bunuel au 5e étage du Palais. Julie joue le jeu, présente tous ceux qui l’ont aidé pour son superbe film Jane Campion, la femme cinéma, construit à partir d’archives et sans voix off. C’est à ce jour le plus beau film que j’ai vu à Cannes cette année.

Les restaus sont pleins, les serveurs débordés, les objets dérobés nombreux. Pas de fête ce soir mais du sommeil réparateur.

(Visité 84 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)
Share