Château Rouge

Share

Dans le quartier Château Rouge de Paris,  la réalisatrice Hélène Milano suit des élèves du collège Georges Clemenceau l’année de leur 3ème, juste avant leur orientation. Intéressant. A voir à l’ACID.

Passer en seconde

Château Rouge est un quartier cosmopolite et populaire de Paris. C’est lui qui donne le titre et finalement le ton du film alors qu’il n’y ait jamais fait allusion dans le film. C’est dommage pour ceux qui n’auraient pas la référence. Heureusement, ce documentaire vaut beaucoup mieux que ça. 

Château rouge d'Hélène Milano - ACID 2024 - Cine-Woman
Le collège Georges Clémenceau de Paris

Au sein de ce quartier défavorisé, Hélène Milano, la réalisatrice, suit une classe de 3eme du collège Georges Clemenceau pendant les six mois qui précèdent leur brevet et leur orientation. Elle montre autant les élèves que l’engagement des professeurs et de l’équipe de direction du collège qui, tous, brillent par leur professionnalisme et leur implication. Aucun membre ni de la direction, ni de l’équipe enseignante ne fait de faux pas. Tous sont fermes mais aidants, compréhensifs et motivants. Quelle chance pour ces enfants d’avoir à leurs côtés des adultes aussi dévoués investie à leur épanouissement ! 

Sortir du cadre

Hélène Milano dont c’est le troisième long métrage consacrée à la jeunesse, montre aussi et surtout les élèves en classe, en colle, dans la cour ou les filme en tête à tête pour essayer de mieux saisir qui ils sont chacun avec leurs rêves et leurs ambitions. Comme elle est sincère et qu’elle le prend le temps, ce documentaire sans commentaires mais avec ce parti pris de l’immersion est vraiment intéressant, d’autant plus qu’il ne véhicule aucun cliché couramment transmis dans les films sur l’école – et il y en a eu beaucoup récemment.

Château rouge d'Hélène Milano - ACID 2024 - Cine-Woman
En classe avec les élèves de 3eme du Collège Georges Clémenceau du quartier Château Rouge

A la fin du film, quand vient l’heure du bilan et donc de l’orientation, il est toutefois regrettable qu’elle ne se soit attachée qu’aux « mauvais » élèves, c’est-à-dire à ceux qui ne réussiront à sortir de cette sorte de ghetto social que pourrait être Château Rouge. Or, au détour d’un plan, on croise un jeune homme que la réalisatrice n’a jamais filmé auparavant qui est accepté en seconde à Henri IV, un des lycées d’élite de Paris. Quel dommage qu’il ne fasse pas partie lui aussi des élèves mis en avant !

Château rouge d'Hélène Milano - ACID 2024 - Cine-Woman
Dans la cour du collège Georges Clémenceau de Paris

On aurait justement aimé comprendre pourquoi certains ne misent que sur le foot pour s’émanciper de leur milieu quand d’autres optent sur un autre talent ? Pour le dire autrement, la cinéaste s’attarde trop sur un certain Bilal, sans doute attachant, bien suivi par sa mère – qui parle comme une ado – mais dont le destin semble sans surprise, alors qu’elle aurait pu élargir le spectre à ceux qui parviennent aussi à trouver leur place dans un environnement peu favorable mais où l’implication de l’équipe pédagogique réussit à faire la différence. Le message aurait été plein d’espoir… et notre jeunesse en a besoin.

Documentaire d’Hélène Milano avec les élèves et l’équipe du collège Georges Clémenceau
2024 – France – 1h47

Château rouge d’Hélène Milano est sélectionné à l’Acid. Il sera présenté le dimanche 19 mai 2024 à Cannes. Sa sortie en salle n’est pour l’instant pas prévue.

(Visité 38 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)
Share