Animale

Share

Pour Animale, son deuxième film, Emma Benestan prend des risques et mélange revenge movie et fantastique, le tout en Camargue. En clôture de la Semaine de la critique. 

Parmi les taureaux

Après Fragile, délicat film sans clichés sur les relations homme/femme à l’aube de l’âge adulte, Emma Benistan confirme son ancrage dans le sud de la France. Après Sète, elle fait cette fois de la Camargue et de ses traditions un des personnages principaux de son film, Animale. 

Animale d'Emma Benestan - Cine-Woman
Nejma (Oulaya Amamra) à cheval

 

Dans une manade, une jeune fille, Nejma, tente de se faire accepter. Son ambition est de participer aux courses de taureaux, un univers réservé aux hommes. Elle est pourtant vaillante, Nejma, et dure à cuire. Un soir de fête, elle insiste pour aller, avec ses collègues, voir les taureaux de nuit. Elle a trop bu et se réveille le lendemain avec de drôles de sensations et une blessure à l’épaule. Quelques jours plus tard, au même endroit, un des gardians est retrouvé mort.

Revenge animal

C’est à un thriller psychologique teinté de fantastique qu’Emma Benestan s’attelle. Elle y parvient plutôt bien, même si c’est dans sa description de la vie quotidienne de la manade qu’elle est la plus à l’aise. Grâce à des plans aériens bien construits, elle réussit à montrer à la fois la beauté et l’atmosphère du lieu. Elle est aidée en cela par ses personnages qui, en dehors de Nejma, interprétée par Oulaya Amamra et déjà présente dans Fragile, sont tous des non professionnels locaux mais à fière allure. 

Animale d'Emma Benestan - Cine-Woman
Nejma (Oulaya Amamra)

Si le scénario est en partie prévisible tant est appuyée cette fameuse séquence de nuit parmi les taureaux, le mélange des genres cinématographiques donne au film une nécessaire touche d’inattendu. Moins intime que son premier long métrage, moins solaire aussi, Animale est beaucoup plus ambitieux dans ce qu’il montre et dans ce qu’il dénonce. Tout n’est pas parfait, mais Emma Benestan prouve qu’elle fait désormais partie des réalisatrices françaises à suivre. 

D’Emma Benestan, avec Oulaya Amamra, Damien Rebattel, Vivien Rodriguez, Claude Chaballier…
2024 – France/Belgique/Arabie Saoudite -1h43

Animale d’Emma Benestan était présenté en clôture de la Semaine de la Critique. Sa sortie au cinéma est prévue le 6 novembre 2024.

(Visité 15 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)
Share