La tresse

Share

Dans La tresse, Laetitia Colombani natte le destin de trois femmes en révolte contre le sort, chacune à un bout du monde.

Un succès au carré

On connaissait Laetitia Colombani, la réalisatrice (A la folie… pas du tout, Mes stars et moi), l’actrice (Fête de famille, Cloclo)  mais pas l’autrice. Elle réussit avec son premier roman un coup de maître. Plus d’un million d’exemplaires ont été vendus en France. Le livre a été acheté dans une trentaine de pays dans le monde.

La tresse de Laetitia Colombani - Cine-Woman

La tresse de Laetitia Colombani, vendu à plus d’un million d’exemplaires, est aussi en poche

La Tresse lie le destin de trois femmes par les cheveux. L’une est indienne, l’autre sicilienne et la troisième montréalaise. Toutes sont à un tournant de leur vie. Accepter de se confronter à ce point de rupture décidera de leur avenir. Avec application et régularité, Laetitia Colombani raconte donc la manière dont chacune va réagir à cette épreuve qui finira, on s’en doute, par les réunir. L’histoire de chaque héroïne est découpée en chapitres qui se succèdent toujours dans le même ordre.

Trois femmes qui disent non

Si le destin de la montréalaise est le plus attendu (et aurait mérité plus de subtilité), la force de Laetitia Colombani tient à ce qu’elle sorte des sentiers balisés pour ses deux autres héroïnes. La première est indienne de la caste des Intouchables. Son histoire est la plus touchante. L’autre est sicilienne, proche de nous. Pourtant, le récit n’est pas le plus prévisible. Toutes se retrouveront liées quand elles se décideront à prendre leur vie en main.s

Le roman de Laetitia Colombani a les mêmes atouts que ses films : les thèmes sont plutôt originaux, le style moins. Mais elle possède un talent sage pour raconter des histoires qui se tiennent jusqu’au bout, sans jamais en faire trop. Ses héroïnes sont des femmes lambda assignées à des rôles précis, qu’elles vont se sublimer, se bousculer pour enfin vivre leur vie. Leur révolte est tranquille, même si elle les oblige à s’interroger. Mais, elle leur est indispensable.

La Tresse, bientôt en film

C’est sans doute cet effet miroir, ce possible qui a tant séduit les lectrices. Elle donne de l’espoir et trouve une raison d’être à chaque existence. Le succès du livre encourage d’ailleurs Laetitia Colombani à retourner au cinéma. C’est elle qui va l’adapter en film, sous le même titre. Tout en préparant la sortie d’un deuxième ouvrage.

La Tresse de Laetitia Colombani, Grasset & Fasquelle, 2017.

(Visité 97 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)
Share