After School Midnighters

Share

Manga Horror Picture Show

Dès 7 ans

Un film d’horreur pour jeunes enfants ? En voilà une bonne idée pour Halloween. Cette création, qui ne ressemble à rien de connu jusqu’ici, est le premier long métrage d’un réalisateur japonais, Hitoshi Takekiyo.

Dans un labo de sciences

L’histoire elle-même est originale : trois petites chipies qui n’ont peur de rien se glissent dans le laboratoire de sciences de leur nouvelle école.

Les trois petites chipies d'After School MidnightersLà, elles se moquent d’un mannequin, l’écorché, toujours flanqué d’un squelette. Pour se venger, il leur propose de participer à trois épreuves impossibles. Les petites décident de relever le défi…

En forme

Plus que le scénario alambiqué, c’est la forme qui fait tout l’attrait de ce film. Les décors reprennent les codes des films d’horreur traditionnels en les parodiant : l’école hantée ressemble à un pensionnat gothique, strié d’éclairs, les personnages évoluent sur fond noir, révélant ainsi leurs couleurs les plus vives, presque fluo, même les héros (le squelette et l’écorché)  donnent la frousse…

L'écorché et le squelette d'After School MidnightersDommage que l’histoire soit un peu polluée par des messages parallèles (la machine à voyager dans le temps, par exemple) ou des pistes mal exploitées (le look punk d’une des fillettes) et qu’elle finisse dans un délire total, car sa construction proche de celle des jeux vidéo avait de quoi séduire les enfants. Au moins les plus kamikazes, ceux qui frissonnent à l’idée d’avoir peur. Attention, le film peut être terrifiant !

Dessin animé de Hitoshi Takekiyo

2012 – Japon -1h35

En partenariat avec Grains de Sel

Les autres sorties du 30 octobre traitées par cine-woman :

  • Jasmine, histoire d’amour franco-iranienne animée d’Alain Ughetto
  • Attila Marcel, premier fiction avec acteurs de Sylvain CHomet
  • Un château en Italie, auto-fiction auto-centrée de Valeria Bruni-Tedeschi
(Visité 10 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)
Share