41e Festival International de Films de Femmes

Share

Le Festival International de Films de Femmes voue sa 41e édition, au mixage et au métissage et met à l’honneur la réalisatrice Euzhan Palcy. Du 22 au 30 mars 2019 à Créteil.

Une jeune femme de 41 ans !

De quoi sera faite la 41e édition du Festival International de Films de Femmes de Créteil, le rendez-vous consacré aux films réalisés par des femmes, le plus ancien au monde? D’hommages et de métissage, prévient Jackie Buet, sa fondatrice et directrice.

Au programme donc, en plus des compétitions habituelles de courts, longs métrages et de documentaires, une semaine intense.

Une invitée d’honneur

Honneur à l’invitée de choix, la réalisatrice Euzhan Palcy, révélée très jeune par Rue Case-nègres, Lion d’argent à Venise et dont quatre films (Siméon, Le combat de Ruby Bridges) seront à revoir sur grand écran.

41e Festival International du Film de Femmes de Créteil - cine-woman

Une saison blanche et sèche d’Euzhan Palcy

Film sur l’apartheid tourné en Afrique du Sud, Une saison blanche et sèche, le premier gros budget hollywoodien confiée à une réalisatrice noire, seule femme à avoir dirigé l’acteur Marlon Brando, est projeté le samedi 23 mars à 21h, en présence d’Euzhan Palcy.

La cinéaste donnera une master-class le samedi 23 mars à 15h30 et fera une lecture de texte de l’auteur guadeloupéenne Maryse Condé et d’Aimé Césaire, le dimanche 24 mars à 15h30.

Les films du programme Le Grand mixage

C’est la thématique de cette 41e édition qui se décline en films, en colloque et en photographies.

41e Festival International du Film de Femmes de Créteil - cine-woman

Fullhachede de Carolina Navas et Catalina Torres

Les longs métrages

  • La fissure d’Irene Yagüe et Alberto G. Ortiz (Espagne) documentaire – 1h16
  • Bain publics de Kita Bauchet (Belgique) documentaire – 1h
  • Défi de solidarité d’Anne Richard et Caroline Darroquy (France) documentaire – 1h
  • Fullhachede de Carolina Navas et Catalina Torres (Colombie) documentaire – 1h
  • One girl de Rosa Russo (Grande-Bretagne) documentaire – 1h04
  • Il se passe quelque chose d’Anne Alix (France) fiction – 1h43
  • Jerico, le vol infini des jours de Catalina Mesa (Colombi/France) documentaire – 1h17
  • Les ogres de Léa Fehner (France) fiction – 2h30
  • Il ou Elle (They) d’Anahita Ghazvinizadeh (États-Unis) fiction – 1h20
  • Ouaga Girls de Theresa Traore Dahlberg (Suède/ France/ Burkina Faso) documentaire – 1h23
  • Rêver sous le capitalisme de Sophie Bruneau (Belgique) documentaire – 1h03

Cette programmation se complète de neuf courts-métrages, d’une exposition de photos de Cécile Friedmann, Portraits Croisés, et d’un colloque, Métissage/mixage : ce que portent les images et les sons, qui aura lieu le mercredi 27 mars au matin.

Les séances spéciales

Le 41e Festival International de Films de femmes de Créteil est aussi l’occasion de revoir sur grand écran des classiques et d’avant-premières.

41e Festival International du Film de Femmes de Créteil - cine-woman

Olivia de Jacqueline Audry

Les grands classiques

  • Olivia de Jacqueline Audry (France) 1951 – fiction – 1h35 (film de clôture)
  • Brèves rencontres de Kira Muratova (URSS-Ukraine) 1967 – fiction – 1h36
  • Wanda de Barbara Loden (France) 1951 – fiction – 1h35
  • Un ange à ma table de Jane Campion (Nouvelle-Zélande/Australie/ Royaume-Uni) 1990 – fiction – 2h36

Femme/Résistance/ Cinéma

  • La tour des demoiselles de Susanna Lira (Brésil) 2018 – documentaire – 1h37
  • Profession documentarist de Shirin Barghnavard, Firouzeh Khosrovani, Farahnaz Sharifi, Mina Keshavarz, Sepideh Abtahi, Sahar Salahshoor, Nahid Rezaei – Iran- 2014 – documentaire – 1h10
41e Festival International du Film de Femmes de Créteil - cine-woman

C’est ça l’amour de Claire Burger

Avant-premières

Hommage à Jocelyne Saab

  • Dunia (France/Liban/Egypte) 2005 – fiction – 1h50

Spectacle de danse

  • L’immaculée de Karine Saporta inspiré du Quai de Ouistreham de Florence Aubenas

Les films en compétition

Les longs métrages de fiction

41e Festival International du Film de Femmes de Créteil - cine-woman

The chaotic life of Nada Kadic

  • Back home de Magdalena Łazarkiewicz (Pologne) – 1h46
  • The chaotic life of Nada Kadic de Marta Hernaiz Pidal (Mexique) – 1h25
  • Fornacis d’Aurélia Mengin (France) – 1h23
  • One day de Zsófia Szilágyi (Hongrie) – 1h39
  • The third wife d’Ash Mayfair (Vietnam) – 1h34 – Film d’ouverture
  • Working woman de Michal Aviad (Israël) – 1h32

Les documentaires

  • America Armada d’Alice Lanari et Pedro Asbeg (Brésil) – 1h25
  • Blowin’up de Stephanie Wang-Breal (États-Unis) – 1h37
  • Delphine et Carole, insoumuses de Callisto Mc Nulty (France/Suisse) – 1h08
  • Grit de Cynthia Wade et Sasha Friedlander (Etats-Unis/ Indonésie) – 1h20
  • The remains de Nathalie Borgers (Autriche) – 1h30
  • The rest I make up de Michelle Memran (États-Unis) – 1h19

Douze courts métrages complètent cette sélection.

Le jury fiction est composé de la journaliste Audrey Pulvar, la philosophe Neli Dobreva, la chef monteuse Catherine Renault, le réalisateur Stéphane Arnoux et l’acteur Damien Bonnard. Le jury documentaire comprend la réalisatrice Lucie CarièsJean-Louis Gonnet, la documentaliste Delphine Manoury, la coordinatrice de festivals Aliénor Pinta et le photographe Xavier Lambours.

Retrouvez les horaires ici.

Du 23 au 30 mars 2019, à la Maison des Arts de Créteil.
(Visité 103 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)
Share