Ôtez-moi d’un doute

Share

La filiation est loin d’être une science exacte. Carine Tardieu l’explore avec émotion et humour dans une comédie très réussie. Ôtez-moi d’un doute a été présentée à la Quinzaine des réalisateurs le samedi 20 mai 2017. L’accueil a été triomphal. 

Un père ou passe

Erwan gère une entreprise de déminage en Bretagne. Son quotidien consiste à dépolluer des sites perclus de bombes et autres grenades de la seconde guerre mondiale. Sinon, il est le père d’une jeune fille émancipée enceinte d’un bébé qu’elle a conçu toute seule.

Ôtez-moi d'un doute de Carine Tardieu - Cine-Woman

François Damiens (Erwan) et André Wilms (Joseph)

Au hasard d’une visite médicale de grossesse concernant une maladie génétique, Erwan apprend que celui qu’il considère depuis toujours comme son père ne l’est pas. Il engage une détective privée fantasque et efficace. En peu temps, elle met la main sur son géniteur. La veille de cette révélation, Erwan a rencontré Anna, une femme nature.

Ôtez-moi d’une doute, joyeusement inspirée d’une histoire vraie

Carine Tardieu, la réalisatrice, prétend que le thème d‘Ôtez-moi d’un doute lui a été soufflé par un ami breton. Celui-ci aurait appris sur le tard que son père n’était pas son père. En extrapolant ce sujet des liens du sang et des filiations uniques sur quatre générations et en multipliant les coïncidences, elle dresse un canevas familial riche qu’elle s’amuse à confronter à l’abandon. Les mères sont absentes, mortes et ne peuvent témoigner sur le sujet. Sauf la fille d’Erwan enceinte d’une fille, ce qui devrait rompre la répétition.

Ôtez-moi d'un doute de Carine Tardieu - Cine-Woman

François Damiens (Erwan) et Cécile de France (Anna)

C’est bien construit, bien écrit et raconté à bon rythme avec autant d’humour que d’émotion. Tout fonctionne dans Ôtez-moi d’un doute. A commencer par le casting. François Damiens, quoique moins émouvant que dans Suzanne, est un mélange étonnant de doute, de force et de sentiments. André Wilms et Guy Marchand offrent deux profils différents de pères plus âgés. Alice de Lencquesaing donne une belle énergie à la jeune femme enceinte. Quant à Cécile de France, elle hérite d’un rôle de femme moderne, peu stéréotypé entre fragilités et force de décision.

Dans la tête de papa

L’ensemble est efficace, drôle et émouvant, le genre de comédie populaire française intelligente dont on raffole et qu’on ne voit pas si fréquemment. C’est plus abouti que les deux premiers films pourtant prometteurs de Carine Tardieu : Dans la tête de maman et Du vent dans les mollets.

De Carine Tardieu, avec François Damiens, Cécile de France, André Wilms, Alice de Lencquesaing, Guy Marchand, Esteban…

2017 – France – 1h40

Ôtez-moi d’un doute de Carine Tardieu a été présenté à la Quinzaine des réalisateurs le samedi 20 mai. Sortie en salle prévue le 6 septembre 2017.

(Visité 53 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)
Share