Mécénat

Share

La Fondation Gan recentre son aide

Le nouveau logo de la Fondation Gan pour le cinéma

Avec plus de 25 années d’aide continue, la Fondation Gan s’est imposée comme le partenaire privé le plus fiable du cinéma en France.

En 2014, son périmètre d’action change. Nouveau logo, recentrage des aides sur la création et à la diffusion en France, la Fondation Gan s’émancipe de Groupama qui l’avait englobé ces dernières années et avait élargi son action à l’international.

L’aide à la création

La Fondation Gan est désormais entièrement dévolue à l’aide aux premiers et aux seconds films dont le budget est majoritairement français.

En plus d’un Prix spécial annule (un coup de cœur), quatre scénarios de longs métrages de fiction seront sélectionnés chaque année et se verront doter de 53 000€ (50 000€ pour le producteur, 3 000€ pour le réalisateur), auxquels peuvent s’ajouter 25 000€ d’apports en prestation technique (auprès de Panavision et/ou de Mikros Image, les deux partenaires de la Fondation Gan).

Katell Quilévéré (Un poison violent, Suzanne) marraine 2014

C’est la réalisatrice Katell Quillévéré, lauréate 2008 pour Un poison violent, qui est la marraine de l’édition 2014.

L’aide à la diffusion

Concernant la diffusion, la Fondation s’associe à trois festivals : Premiers plans à Angers, la Semaine de la Critique – dont un des films sélectionnés recevra une aide à la distribution de 20 000€ à Cannes, le 22 mai 2014 – et au Festival International du film d’animation d’Annecy – 20 000€ à un projet Work in progress-.

  • Du 5 mai au 2 juin, dépôt en ligne des projets 2014
  • 4 juin; Sortie en salle des « Soeurs Quispe » de Sebastian Sepulveda, lauréat 2011.
  • En décembre 2014, soirée annonce des lauréats 2014, en présence de Katell Quillévéré.
(Visité 15 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)
Share