L’exposition Dalida

Share

DalidaL’exposition Dalida, une garde-robe de la ville à la scène présente de nombreuses tenues portées par la chanteuse. Une salle est réservée aux robes qu’elle a portées au cinéma. Du 27 avril au 13 août 2017 au Palais Galliera.

Ses robes de cinéma

Dalida se rêvait star de cinéma. Elle connaîtra une très belle carrière de chanteuse, populaire que Liza Azuelos a raconté dans un biopic. Elle brillera moins au cinéma, même si elle a tourné 10 films et trois téléfilms. Son rôle le plus connu reste celui de Saddika dans Le Sixième jour de Youssef Chahine. Elle l’interpréta en 1986 un an avant sa mort.

L'exposition Dalida - Cine-Woman

Dalida dans le Sixième jour de Youssef Chahine

Huit des robes -dont la djellaba noire du Sixième jour – qu’elles a portées à l’écran sont réunies dans la troisième salle de l’Exposition Dalida, une garde-robe de la ville à la scène qu’organise le Palais Galliera – Musée de la mode de la Ville de Paris.

L’exposition Dalida montre aussi ses costumes d’actrice

Derrière les mannequins parés, sont projetés des extraits (rares) des films de Dalida. C’est d’ailleurs la salle la plus vivante et la plus intéressante de cette exposition. On y découvre un de ses tics qui a été d’utiliser les vêtements qu’elle aimait bien dans plusieurs films.

L'exposition Dalida - Cine-Woman

La robe en toile en coton verte dessinée par Gabriele Meyer

C’est le cas de cette robe verte dessinée par Gabriele Meyer en 1961. Dalida la revêt tout d’abord dans Parlez-moi d’amour de Giorgio Simonelli quand elle interprète J’ai trouvé le bonheur sur le pont d’un paquebot. Elle la portera à nouveau la jupe de cet ensemble dans une scène de L’Inconnue de Hong-Kong, un film noir de Jacques Poitrenaud (1963 ) où elle donne la réplique au jeune Serge Gainsbourg.

L'exposition Dalida - Cine-Woman

Dalida dans L’inconnue de Hong Kong de Jacques Poitrenaud

Dans ce film noir, elle porte une aussi une robe signée Jean Dessès, un de ses couturiers préférés à l’époque. Elle avait déjà porté ce fourreau de dentelle noire sexy et ajusté pour jouer Bella Morena dans Rapt au deuxième bureau de Jean Stelli (1958). Elle la mettra à nouveau quand elle interprètera Georgia, une artiste de music-hall dans L’inconnue de Hong-Kong.

L'exposition Dalida - Cine-Woman

La robe noire Jean Dessès

. eQuand elle ne réutilise pas ses costumes à l’écran, Dalida a l’habitude de les porter dans de grandes occasions : au Festival de Cannes  ou lors de shows télévisés.

Des tenues sexy et fluides

Les autres salles présentent une soixantaine de ses tenues de scène ou de ville. Elles mettent en avant l’évolution de son style entre ses débuts en 1957 et sa mort en 1987. Cette exposition a été rendue possible grâce à la donation de plus de 200 de ses tenues que de son frère Orlando a fait au musée.

Dalida, une garde-robe de la ville à la scène.
Du 27 avril au 13 août 2017 au Palais Galliera – Musée de la mode de la Ville de Paris. Du mardi au dimanche de 10h à 18h, nocturne les jeudis et vendredis jusqu’à 21h.

©Julien Vidal/Galliera/Roger-Viollet – Bridgeman Imahges/ United Archives / Roba Archive / Max Schweigmann.

(Visité 31 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)
Share