Le Palmarès des Lumières 2019

Share

Dans un palmarès éclaté, Les Frères Sisters de Jacques Audiard raflent trois prix Lumières 2019 devant Guy d’Alex Lutz. La cérémonie du 4 février 2019 a été l’occasion d’un bel hommage au cinéma français, à son histoire et à sa pionnière Alice Guy.

Des hommes et quelques grandes femmes

Dix films pour treize prix ! C’est dire la variété et la qualité du cinéma français en 2018, récompensé lors de la 24e cérémonie des Lumières de la presse internationale. La soirée qui s’est déroulée le lundi 4 février 2019 à l’Institut du Monde Arabe a aussi été l’occasion d’un joyeux hommage au cinéma français et à son histoire toute entière.

Cérémonie des Lumières 2019 - Cine-Woman

Tous les lauréats des prix Lumières 2019 de la presse internationale

C’est Jane Birkin qui a été la première honorée. Après une reprise au piano de l’ouverture de Melody Nelsson par Emily Loiseau et un medlay de sa carrière cinématographique, l’actrice et réalisatrice anglaise a remercié la France d' »avoir changé sa vie » dans une lettre vibrante.

Où sont les femmes ?

La deuxième honorée a été Alice Guy, la pionnière du cinéma française. Son premier film, La fée aux choux, a même été projeté tandis que Lidia Terki, la lauréate du premier Prix Alice Guy et Cine-Woman, proposaient une brève dystopie dans laquelle le cinéma était devenu paritaire… grâce à l’élan suscité par Jacques Audiard -il a rit et la salle aussi!-.

Cérémonie des Lumières 2019 - Cine-Woman

Pierre Zeni et Eve Jackson accueillent sur scène Radu Mihaileanu et la présidente de l’Académie des Lumières, Lisa Nesselson, pour honorer Anouk Aimé et le cinéaste Claude Lelouch

Enfin, quelques notes de musique ont suffi à ramener sur le devant de la scène, Anouk Aimé et Claude Lelouch, puis Jean-Louis Trintignant au téléphone et la mémoire enchantée du compositeur Francis Lai, décédé en novembre. Sans doute pour ce qui fut un des grands succès du cinéma français à l’international, Un homme et une femme. Un titre fabuleux sur lequel a brodé Lisa Nesselson, reporter pour Screen International et France 24 et présidente de l’Académie des Lumières tout en l’accompagnant en chantant d’un hommage à Francis Lai. Formidable !

Et les primés alors?

Entre ces moments forts et émouvants, le palmarès s’est déroulé à un rythme rapide. Chaque prix étant remis à la fois par un talent à la carrière internationale comme Irène Jacob ou Natacha Régnier et par un journaliste de la presse internationale. Il en ressort deux grands gagnants : le western au titre ambigu de Jacques Audiard, Les frères Sisters, et Guy d’Alex Lutz, récompensé pour son interprétation et sa musique. Les huit autres films on chacun été primés pour un talent particulier.

Cérémonie des Lumières 2019 - Cine-Woman

Ophélie Bau, la révélation de Mektoub my love, canto uno d’Abdelatif Kéchiche

On regrette qu’aucune femme ne soit saluée en dehors des catégories qui lui ont sont dévolues, à savoir meilleure actrice et meilleure révélation féminine.

Le palmarès des 24e Prix Lumières de la presse internationale

  • Meilleur film : Les Frères Sisters de Jacques Audiard
  • Meilleur réalisateur : Jacques Audiard – Les Frères Sisters
  • Meilleure actrice : Elodie Bouchez – Pupille
  • Meilleur acteur : Alex Lutz – Guy
  • Scénario : Pierre Salvadori, Benoît Graffin et Benjamin Charbit – En liberté !
  • Image : Benoît Debie – Les Frères Sisters
  • Révélation masculine : Félix Maritaud – Sauvage
  • Révélation féminine : Ophélie Bau – Mektoub My Love
  • Prix Heike-Hurst du premier film : Jusqu’à la garde de Xavier Legrand
  • Pays francophones : Girl de Lukas Dhont
  • Film d’animation : Dilili à Paris de Michel Ocelot
  • Documentaire : Samouni Road de Stephano Savona
  • Musique : Vincent Blanchard et Romain Greffe – Guy
© IMA Thierry Rambaud – SergeArnal_Starface2
(Visité 82 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)
Share