35e Festival Européen du Film Court de Brest

Share

Le 35e Festival Européen du Film Court de Brest a livré son verdict et primé Banality du hongrois Balazs Simonyi, grand prix de la ville de Brest 2020. Amplement mérité !

La violence gratuite dénoncée

C’est un film très violent mais troublant qui a remporté samedi 14 novembre 2020 le Grand Prix de la Ville de Brest, le plus prestigieux prix du 35e Festival Européen du Film Court de Brest. Banality du hongrois Balazs Simonyi dénonce en un quasi plan séquence extrêmement stylisé, avec un travail sur le son époustouflant, la violence gratuite, les mass-murders qui surgissent de nulle part.

35e Festival Européen du Film Court de Brest- cine-woman

Banality de Balazs Simonyi , Grand prix Grand Prix de la Ville de Brest au 35e Festival Européen du Film Court de Brest

Le réalisateur Balazs Simonyi qui était comme tout le monde en ligne à l’annonce du palmarès en a raconté la genèse. Il participait au marathon de Boston quand il a failli être victime du double attentat qui s’y est joué en 2013. Depuis, il ne cessait d’imaginer comme filmer l’irruption de cette violence meurtrière gratuite. Sans doute assourdi par l’explosion des bombes, il livre un film exemplaire, magnifique, avec un travail sur la distance et le son extraordinaire.

Le palmarès du 35e Festival Européen du Film Court de Brest

Quatre prix ont été décernés par le jury auquel Cine-Woman participait, primant ainsi quatre des trente films de la compétition internationale. En plus de Cine-Woman, le jury comptait la réalisatrice spécialiste de l’animation Eléa Gobbé-Mevellec, le chef opérateur Rémy Chevrin et l’acteur-réalisateur Julien Gaspar-Oliveri. D’autres prix ont été attribués par le public, le jury jeune et dans des compétitions différentes.

35e Festival Européen du Film Court de Brest- cine-woman

Le 35e Festival Européen du Film court de Brest s’est déroulé du 10 au 15 novembre 2020. En ligne !

Voici donc le palmarès complet du 35e Festival Européen du Film Court de Brest. Frustrante édition qui s’est tenue entièrement en ligne et à distance mais sans altérer la qualité et la variété des films sélectionnés, venus de toute (mais vraiment) toute l’Europe. Ni même une certaine convivialité.

Compétition internationale

  • Banality de Balazs Simonyi (Hongrie) – Grand prix de la ville de Brest
  • Atkurimas de Laurynas Bareisa (Lituanie) – Prix du conseil régional de Bretagne
  • Red ants bite de Elene Naveriani (Géorgie), Prix du conseil départemental du Finistère
  • Mortenol de Julien Silloray (France) – Prix spécial du jury
  • Männerabend d’Ares Ceylan (Allemagne) – Prix des passeurs de courts
  • Trecea un print calare de Cristina  Grosan (Roumanie, Rep Tchèque)- prix du jury jeune
  • Posjeta de Dorde Vojvodic (Monténégro) – prix du public
35e Festival Européen du Film Court de Brest- cine-woman

Atkurimas de Laurynas Bareisa, prix du conseil régional de Bretagne

Compétition française

  • Autoquartz de Nicolas Cambier – Prix France 2
  • Les prémices de Germain Le Carpentier – prix du public
  • A la retraite de Yann Ducreux et Lauréline Maurer – prix des anciens lauréats

Compétition Bretagne

  • Dieu n’est plus médecin de Marion Le Coroller – prix manifest
  • Les deux couillons de Thibault Segouin – prix de la meilleure muisque originale
  • La tourbière de Brieuc Schieb – prix du public

Compétition Ovni

  • Boy’s don’t cry de Bobbie Faren Müller (Danemark) – prix shorts TV

Ce 35e Festival Européen du Film Court de Brest qui s’est déroulé entièrement en ligne a réuni quelques 43125 vues dans 9810 foyers. 197 films issus de 41 pays étaient proposés dont 58 en compétition. Rendez-vous l’année prochaine, à Brest cette fois!

 

(Visité 45 fois, 2 visite(s) aujourd'hui)
Share