Tante Hilda

Share

Dès 6 ans

Fille de botaniste, Tante Hilda, une écolo-bobo un peu folle, vit dans un petit paradis, une sorte de forteresse haut perchée sertie par un vaste écrin de fleurs et de verdure.

Une nature incontrôlable

Une équipe de chercheurs vient de mettre au point une nouvelle céréale, qui se cultive avec peu d’eau et sans engrais. Au départ, tout le monde s’en réjouit. Grâce à cette plante, la faim dans le monde pourrait être éradiquée et son énergie remplacerait le pétrole. Mais, sa prolifération devient incontrôlable. Que va devenir la serre d’Hilda ? Et notre planète ?

Hilda dans son royaume

Tante Hilda, la dernière création de Jacques-Rémy Girerd, s’inscrit dans la droite ligne de ses productions précédentes « Ma petite planète chérie », « Mia et le migou » ou « La prophétie de grenouilles », le message écologique n’étant plus un alibi mais bien le thème central du film.

A outrance

Dommage qu’il soit porté par des adultes fantasques, loufoques, à la limite de la caricature. Comme le trait du dessin, qui joue en permanence sur l’outrance et le vide.

La terrifiante soeur d'Hilda

Tout cela empêche l’identification des jeunes spectateurs et enlève de la crédibilité à une cause à laquelle ils sont sensibles et qu’ils devraient apprendre à défendre immédiatement et sans compromis !

De Jacques-Rémy Girerd et Benoît Chieux, avec les voix françaises de Sabine Azema, Josiane Balasko, François Morel, Bruno Lochet…

2013 – France – 1h29

En partenariat avec Grains de Sel

(Visité 6 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)
Share