Les Tops 5 de Michel Pascal

Share

Les femmes et le 7ème art, c’est une longue histoire mal connue. Pour l’honorer, Cine-Woman demande à tou(te)s les 5 films de femmes et les 5 rôles féminins qui les ont marqués. Michel Pascal, auteur d’Histoire secrète du cinéma français, nous a confié ses listes.

 Les choix de Michel Pascal

De 1969 à 2014, Michel Pascal a suivi l’actualité du cinéma. Pour Europe 1, Le Point, France 2 ou Canal+. De sa voix suave, il présentait les films sur Paris Première. Quatre décennies pas toutes glorieuses mais dont il a suivi les bouleversements depuis son poste privilégié de journaliste.

Les choix de Michel Pascal - Cine-Woman

Michel Pascal

C’est d’ailleurs ces années de redistribution des cartes qu’il raconte dans son nouveau livre Histoire secrète du cinéma français, qui parait aujourd’hui 20 avril chez Robert Laffont. Une enquête approfondie au coeur d’un système qui s’est mis en place après la Nouvelle Vague et perdure aujourd’hui, même si Internet semble pousser à en tourner la page.

Michel Pascal était au coeur de ce Nouvel Hollywood à la française. Ses documentaires François Truffaut, Portraits Volés (1993), Cannes… Les 400 Coups (1997), Il était une fois le Rex (2001) et L’atelier de Michel Deville (2002) et ses livres Profession Cinéma (Jean-Claude Lattès, 1987), Le cinéma, Idées reçues (Cavalier Bleu, 2003) et ses deux livres sur Claude Chabrol – Claude Chabrol par lui-même et par les siens, (Stock, 2011) et Claude Chabrol (Ed La Martinière, 2012) en témoignent. Mais, sa passion du cinéma bien plus large. La preuve avec les choix qu’il a chaleureusement confiés à Ciné-Woman.

Mes cinq films de femmes préférés 

1- Lost in translation de Sofia Coppola ( 2003 )

Les choix de Michel Pascal - Cine-Woman

Scarlett Johansson dans Lost in translation

Pour la grâce aérienne d’un film en apesanteur, qui capte deux personnages dans l’errance et la parenthèse du voyage, quand on est entre deux mondes ou entre deux vies. Avec Scarlett Johansson encore à ses débuts face à Bill Murray dans un génial contre-emploi. Une légèreté de gazelle.

2 – Zero Dark Thirty de Kathryn Bigelow (2012)

Les choix de Michel Pascal - Cine-Woman

Jessica Chastain double de Kathryn Bigelow dans Zero Dark Thirty

Entre reportage ultra réaliste et métaphore , la reconstitution méthodique de la traque d’Oussama Ben Laden par une héroïne qui passe de la torture à l’ordinateur pour atteindre son but. Et se retrouver seule à la fin comme au long de son parcours. Jessica Chastain est le double splendide de la réalisatrice dans ce qui est sans doute un auto portrait. Quand la femme se fait homme.

3 – La leçon de piano de Jane Campion (1993)

Les choix de Michel Pascal - Cine-Woman

Holly Hunter et Rose McIver dans La leçon de piano

 Pour le souvenir du choc de la projection cannoise dans la grande salle Louis Lumière.  Une femme, deux hommes, et un piano pour un chef d’œuvre sur le désir et le triangle amoureux. Trois oscars et une palme d’or, pour ce film dont la musique envoûtante est signée Michael Nyman.

4 – Vénus Beauté (Institut) de Tonie Marshall (1999)

Les choix de Michel Pascal - Cine-Woman

Nathalie Baye, Audrey Tautou et Mathilde Seignier dans Venus beauté (Institut)

Un voyage au cœur de l’univers féminin par excellence, l’institut de beauté, corps et âme confondus. Tonie Marshall réunit un casting parfait de Nathalie Baye à Audrey Tautou ou Bulle Ogier. Elle réussit sa photo de groupe entre humour et émotion avec un talent rare. Dans le minuscule salon de quartier, on lutte contre le temps pour sauver les battements de cœur.

5 – Le goût des autres d’Agnès Jaoui (2000)

Les choix de Michel Pascal - Cine-Woman

Gérard Lanvin, Agnès Jaoui et Alain Chabat dan Le goût des autres

Sans doute le meilleur scénario et la meilleure réalisation d’Agnès Jaoui. Un film choral sur les oppositions sociales entre huit personnages, beaufs, populaires ou bobos. Des répliques d’anthologie nous promènent entre Molière et le vaudeville brillantissime. Le tout porté par des acteurs au zénith, de Bacri à Lanvin et Chabat en passant par Agnès Jaoui et les formidables Christiane Millet ou Anne Alvaro. Un regard aigu qui a valu quatre Cesar à la réalisatrice.

Cinq prestations d’actrices inoubliables

1-Marlene Dietrich dans L’ange bleu de Josef Von Sternberg (1930)

Les choix de Michel Pascal - Cine-Woman

Marlene Dietrich dans L’Ange bleu

Le premier film du couple Marlene Dietrich / Von Sternberg pour la peinture sublime du mythe de la femme qui foudroie l’homme par sa vénéneuse beauté. Lola ou l’éternel féminin version tragédie. La grande Marlène restera Lola jusqu’à sa mort.

2 – Catherine Deneuve dans Belle de jour de Luis Bunuel (1967)

Les choix de Michel Pascal - Cine-Woman

Catherine Deneuve dans Belle de jour

La plus troublante rencontre au cinéma de toute la carrière de Catherine Deneuve. Seul le génial Luis Bunuel pouvait percer à ce point les secrets de la comédienne pour en faire un double aussi osé à l’écran. Deneuve s ‘est-elle rendue compte à l’époque de cette audace ? Peu importe, on ne refuse rien à Don Luis. Et elle a tourné des plans inoubliables grâce à lui.

3 – Susan Sarandon et Geena Davis dans Thelma et Louise de Ridley Scott (1991)

Les choix de Michel Pascal - Cine-Woman

Geena Davis et Susan Sarandon dan Thelma et Louise

 Un film critiqué à sa sortie et devenu culte au fil des années avec deux actrices dont le visage s’est confondu avec les mouvements féministes, Susan Sarandon et Geena Davis. Un road movie d’anthologie.

4 – Penelope Cruz, Carmen Maura & co dans Volver de Pedro Almodovar (2006)

Les choix de Michel Pascal - Cine-Woman

Yohana Cobo, Lola Duenas, Carmen Maura et Penelope Cruz dans Volver

 Le maitre espagnol a révélé bien des actrices depuis ses débuts, mais ce film là, plus maitrisé, offre à Penelope Cruz et Carmen Maura deux performances qui ressemblent aux rôles d’une vie.

5 – Josiane Balasko et Victoria Abril dans Gazon Maudit de Josiane Balasko (1995)

Les choix de Michel Pascal - Cine-Woman

Victoria Abril et Josiane Balasko dans Gazon Maudit

Sur les écrans français des années 90, Gazon Maudit fut un vrai choc et bien plus qu’une tornade de rire. Le trio Josiane Balasko- Alain Chabat-Victoria Abril a suffisamment surpris et décoiffé pour qu’on s’en souvienne encore en saluant le talent et l’audace de son actrice réalisatrice, l’étonnante Balasko qui marque une date ici en balayant toutes les hypocrisies.

© Jean-Philippe-Baltel / Focus Features / Universal Pictures International France / Pathé Distribution /

(Visité 93 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)
Share