Les Lumières 2019

Share

Les Lumières de la presse internationale dévoilent leurs nominations. Huit films sont favoris et seront départagés le 4 février 2019, quinze jours avant les César. A vos paris!

Les nominations 2019

Il y avait quelques 130 films au départ et huit ressortent comme favoris. Dont deux films réalisés par des femmes – Pupille de Jeanne Herry et Les Chatouilles d’Andréa Bescond et Eric Métayer. Ce qui est suffisant rare pour être remarqué.

Les Lumières de la presse étrangère 2019- Cine-Woman

Andréa Bescond raconte sa résilience par la danse dans Les chatouilles, son premier film

Huit films en tête, cela signifie aussi que les paris sont très ouverts. Pas de super favori qui écrase la compétition, comme certaines années.

Les Lumières de la presse internationale 2019 : une ode à la variété du cinéma français

Ces huit films sont aussi la preuve d’une bonne tenue du cinéma français dans son ensemble, avec une variété de sujets et de genre exceptionnelle : du social avec Jusqu’à la garde, Pupille, Shéhérazade ou Les chatouilles, de la comédie avec En Liberté!, du western avec Les Frères Sisters un film historique avec Mademoiselle de Joncquières,  un vrai-faux documentaire avec Guy. Comme s’en félicitait Lisa Nesselson, la présidente de l’Académie des Lumières, « le goût du public français pour un cinéma aussi varié est unique au monde ».

Les Lumières de la presse étrangère 2019- Cine-Woman

Léa Drucker et Didier Ménochet dans Jusqu’à la garde de Xavier Legrand

Si la liste des nominations a été dévoilée ce lundi 11 décembre 2018 à la Monnaie de Paris, les résultats définitifs et les prix seront remis lors d’une cérémonie. Elle aura lieu le 4 février à l’Institut du Monde Arabe et Cine-Woman y sera. Ce sont les quelques 130 membres de l’Académie – que des journalistes travaillant pour la presse étrangère et basés en France – qui les choisissent. Leurs votes sont le reflet du cinéma français tel qu’il est perçu à l’extérieur de nos frontières et contribuent largement à son rayonnement hors de France.

Le premier bilan de l’année du cinéma français

Souvent surnommés les Golden Globes français, les Lumières de la presse étrangère créées il y a 24 ans par Daniel Toscan du Plantier et le journaliste anglais Edward Behr sont le premier de l’année du cinéma français qui vient de s’écouler. Ils sont ainsi un sérieux avant goût des César, qui se dérouleront trois semaines plus tard, soit le 22 février 2018, la veille des Oscars et le lendemain du Prix Alice Guy.

Restent en lice pour les Lumières de la presse internationale :

Les Lumières de la presse étrangère 2019- Cine-Woman

Les frères Sisters de Jacques Audiard, son premier film en anglais avec des stars américaines, favori.

Film

Réalisateur

  • Jacques Audiard – Les Frères Sisters
  • Jeanne Herry – Pupille
  • Xavier Legrand – Jusqu’à la garde
  • Gaspar Noé – Climax
  • Pierre Salvadori – En Liberté !

Actrice

  • Elodie Bouchez – Pupille
  • Cécile de France – Mademoiselle de Joncquières
  • Léa Drucker – Jusqu’à la garde
  • Virginie EfiraUn amour impossible
  • Mélanie Thierry – La douleur
Les Lumières de la presse étrangère 2019- Cine-Woman

Virginie Efira dans Un amour impossible

Acteur

  • Romain Duris – Nos batailles
  • Vincent Lacoste – Amanda
  • Vincent Lindon – En guerre !
  • Alex Lutz – Guy
  • Denis Ménochet – Jusqu’à la garde

Scénario

  • Andréa Bescond et Eric Métayer – Les Chatouilles
  • Emmanuel Mouret – Mademoiselle de Joncquières
  • Pierre Salvadori, Benoît Graffin et Benjamin Charbit – En liberté !
  • Jeanne Herry – Pupille
  • Thomas LiltiPremière année

Image

  • Benoît Debie – Climax
  • Benoît Debie – Les Frères Sisters
  • Laurent Desmet – Mademoiselle de Joncquières
  • Julien Hirsch – Un peuple et son roi
  • David Ungaro – Les confins du monde

Révélation masculine

  • Anthony Bajon – La prière
  • William Lebghil – Première année
  • Andranic Manet – Mes provinciales
  • Félix Maritaud – Sauvage
  • Dylan Robert – Shéhérazade
Les Lumières de la presse étrangère 2019- Cine-Woman

Ophélie Bau, la révélation de Mektoub my love, canto uno d’Abdelatif Kéchiche

Révélation féminine

  • Ophélie BauMektoub My Love
  • Galatéa Bellugi – L’apparition
  • Andréa Bescond – Les chatouilles
  • Jeanne Cohendy – Marche ou crève
  • Kenza Fortas – Shéhérazade

Premier film

  • Les chatouilles de Andréa Bescond et Eric Métayer
  • Les garçons sauvages de Bertrand Mandico
  • Jusqu’à la garde de Xavier Legrand
  • Sauvage de Camille Vidal-Naquet
  • Shéhérazade de Jean-Bernard Marlin

Pays francophones

  • Capharnaüm de Nadine Labaki
  • Chris the Swiss de Anja Kofmel
  • Girl de Lukas Dhont
  • L’insulte de Ziad Doueiri
  • Nos batailles de Guillaume Senez
Les Lumières de la presse étrangère 2019- Cine-Woman

Chriss the swiss d’Anja Kofmel

Film d’animation

  • Astérix : le secret de la potion magique de Louis Clichy et Alexandre Astier
  • Dilili à Paris de Michel Ocelot
  • Pachamama de Juan Antín
  • Mutafukaz de Shojiro Nishimi et Run

Documentaire

Musique

  • Camille Bazbaz – En liberté !
  • Vincent Blanchard et Romain Greffe – Guy
  • Alexandre Desplat – Les Frères Sisters
  • Pierre Desprats – Les garçons sauvages
  • Grégoire Hetzel – Un amour impossible
(Visité 59 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)
Share