L’ogre de la Taïga

Share

Dès 4 ans

Voilà la suite du merveilleux programme d’animation russe, La montagne aux joyaux, dont la première partie, La Balade de Babouchka, est sorti le 5 décembre dernier. Les quatre nouvelles créations de L’ogre de la Taïga reprennent le même esprit : présenter aux enfants, à partir d’un conte ou d’une légende locale, une portion de l’immense territoire russe afin qu’ils en perçoivent la diversité culturelle.

Chaque film est d’ailleurs précédé d’une présentation de la région qu’il illustre. Mais, plus encore que la variété de l’âme slave, c’est une véritable ode à l’intelligence que ces quatre contes célèbrent. La ruse très efficace de la renarde, dans l’histoire qui la marie à un chat glouton, la malice des trois chasseurs avalés par un géant un peu stupide incapable de répondre à une devinette simple, la générosité de la merveilleuse vache qui accompagne la pauvre petite Khavroshka, une sorte de Cendrillon russe, et l’esprit vif d’un bouc et d’un bélier capables de déjouer l’appétit des loups, avec un humour stimulant.

Chaque film, confié à une équipe de réalisation différente, brille par son univers visuel unique. Bien qu’utilisant les techniques traditionnelles d’animation, les dessins sont modernes, stylisés et originaux. Un programme de qualité aussi instructif que dépaysant à découvrir sans tarder.

Du Studio d’animation russe Pilot

2004/2010 – Russie – 0h52

En partenariat avec Grains de Sel


(Visité 3 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)
Share