37e Festival de Créteil

Share

Le 37e Festival de Créteil, dédié aux films de femmes, ouvre ce vendredi 13 mars 2015 pour s’achever dans dix jours. Cine-Woman animera le colloque du 19 mars 2015 sur Les Ecritures.

Films de Femmes : 37e!

Outre le colloque sur les Ecritures qu’animera Cine-Woman, la programmation du 37e Festival de Créteil est foisonnante.

Les films

C’est avec la superbe superbe adaptation en noir et blanc de L’astragale, roman autobiographique mythique d’Albertine Sarrazin, mise en scène par Brigitte Sy avec Leila Bekhti et Reda Kateb que s’ouvrira ce soir, vendredi 13 mars 2015, cette 37e édition d’un festival entièrement consacré aux films faits par des femmes et au regard qu’elles portent sur le cinéma.

37e Festival de Créteil - Cine-Woman

Leila Bekhti et Reda Kateb dans L’astragale de Brigitte Sy

Durant les dix jours, trois compétitions internationales sont organisées : celle des longs métrages de fiction, des courts-métrages et des documentaires, toutes dotées. Soient quelques 32 films inédits en France, et certains venant de pays à la cinématographie rare. C’est le cas de l’éthiopien Price of Love d’Hermon Hailay (fiction long métrage). En voici un petit aperçu :

Les femmes mises en avant

Béatrice Dalle réalisera son autoportrait en 6 films, elle qui en a déjà tourné 36. Elle sera là pour présenter Bye Bye Blondie de Virginie Despentes et Trouble Every day de Claire Denis, le vendredi 20 mars à partir de 19h.

37e Festival de Créteil - Cine-Woman

Béatrice Dalle dans Trouble every day de Claire Denis

Jacqueline Audry, prolixe réalisatrice des années 1950 et 1960, balayée par la Nouvelle vague, sera mise en avant par la projection de cinq de ses films. Elle en a réalisé 16 mais ils dépérissent. Ce coup de projecteur a aussi pour but d’inciter à leur restauration. Brigitte Rollet, chercheuse qui vient de lui consacrer un livre « Jacqueline Audry, la femme à la caméra », les accompagnera. C’est Le Secret du Chevalier d’Eon qui fera la clôture du festival, le 21 mars à 21h.

Enfin, il sera rendu hommage à trois réalisatrices disparues cette année: Maria Klonaris (samedi 14 mars à 19h), Helma Sanders-Brahms (le dimanche 15 mars à 21h) et Khady Sylla (lundi 16 mars à 19h).

Les thématiques : turbulences et équité

Après le sport l’an dernier, c’est le dérèglement climatique et tous les perturbations écologiques sur lesquels le projecteur de Créteil est braqué. Avec pour marraine Coline Serreau qui présentera ses Solutions locales pour un désordre global. 24 films abordant toutes sortes de sujets (des centrales nucléaires au Parc de Belleville en passant par les champignons ou les chèvres) seront projetés dans cette section baptisée Turbulences.

37e Festival de Créteil - Cine-Woman

L’échappée, à la poursuite d’Annie Lebrun

Evidemment, la place des femmes dans la création cinématographique sera une nouvelle fois interrogée. Notamment par la tenue d’un colloque, le jeudi 19 mars à 10h, sur le thème des Ecritures, animé par Cine-Woman. L’écriture cinématographique, connaît-elle des spécificités féminines? De nombreuses scénaristes, cinéastes et écrivaines sont invités à en débattre. Une sélection de 10 films proposant 10 regards spécifiques illustreront ce propos. Ce sera l’occasion de présenter des collectifs féminins, dont celui des Réalisatrices équitables du Québec venues avec 6 de leurs films.

Des événements

Enfin, un festival ne va pas sans son lot d’évènements :

  • une exposition Terrain vague(s) sur l’habitat-cité,
  • un atelier Drag Kings (le dimanche 15 mars à 13h) pour apprendre à se travestir en homme,
  • des rencontres-débats  : sur les espaces de vie (le mardi 17 mars à 16h30) et sur les femmes et l’écologie (le mercredi 18 mars à 16h30).
37e Festival de Créteil - Cine-Woman

Le challat de Tunis de Kaouther Ben Hania

Ni sans ses avant-premières.

  • Deux d’Anna Villacèque
  • Le challat de Tunis de Kaouther Ben Hania, qu’on vous recommande vivement
  • Silent Ones de Ricky Rijneke
  • L’échappée – à la poursuite d’Annie Lebrun de Valérie Minetto

Et tout le reste évidemment…

A relire aussi l’interview de sa dynamique fondatrice et directrice Jackie Buet réalisée lors de la 36e édition.

(Visité 4 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)
Share