17 filles

Share

La rébellion adolescente peut prendre des formes étranges. C’est le propos de 17 filles de Delphine et Muriel Coulin. Dans leur premier film, elles transposent un fait divers américain en Bretagne. Et en profitent pour interroger le féminin. Passionnant.

La révolte des corps

En 2008, dix sept jeunes américaines, toutes âgées de moins de 16 ans, scellent un pacte étrange. Tomber enceinte en même temps pour élever plus tard leurs enfants ensemble.

17 filles de Delphine et Muriel Coulin

Les 17 filles au lycée

C’est cette histoire invraisemblable que Delphine Coulin et sa soeur Muriel ont choisi de transposer en France, pour leur premier long métrage. En Bretagne plus exactement dont elles sont originaires.

17 filles pour un nouveau modèle familial

Camille, comme son groupe de copines, est en Première L dans un lycée de Lorient. Elevée par une mère infirmière, aux côtés d’un frère militaire engagé, elle pense donner un sens à sa vie quand elle découvre qu’elle est enceinte.

17 filles de Delphine et Muriel Coulin

5 sur 17

Elle va réussir à convaincre ses amies de se faire faire un enfant pour fonder à elles toutes et avec leur progéniture une sorte de nouveau modèle familial. « Au moins, on aura essayer quelque chose », se disent ces 17 filles.

Les femmes et leur corps

Sans jamais apporter de jugement sur cette décision commune, le film explique en sous-texte que la médiocrité de la vie de leurs parents pourrait être responsable de cet acte collectif. L’ennui et l’absence de perspective aussi. Il analyse aussi comment les femmes se servent de leur corps pour exprimer leur révolte. Et c’est passionnant.

17 filles de Delphine et Muriel Coulin

17 filles à Lorient

Les deux réalisatrices signent un film fort qui devraient pousser les adolescentes tentées par la maternité à y réfléchir à deux fois. La bande de jeunes comédiennes, menée par la belle Louise Grinberg, qui porte le film sur ses épaules est formidable.

De Delphine et Muriel Coulin , avec Louise Grinberg, Juliette Darche, Roxane Duran, Esther Garrel, Yara Pilartz, Noémie Lvovsky, Florence Thomassin

2011 – France – 1h27

(Visité 8 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)
Share