Semaine de la critique 2019 – La sélection

Share

La Semaine de la Critique 2019 a dévoilé sa sélection. 11 longs métrages, 15 courts, 15 réalisateurs, 11 réalisatrices dont une seule en compétition longs métrages. Peut mieux faire…

Semaine de la Critique 2019 : plus de pays mais moins de femmes en lice

Les années se suivent mais ne ressemblent pas. Alors que l’on louait les sélections riches en réalisatrices de la Semaine de la Critique depuis quelques années, celle de 2019 marque un assez nette retour en arrière puisqu’un seul film réalisé par une femme est en compétition long métrage. Il s’agit Ceniza Negra de la colombienne Sofía Quirós Ubeda, découverte à la Semaine de la Critique en 2017 avec son court métrage Selva.

Semaine de la critique 2019 - Cine-Woman

Cendre noire de Sofia Quiros Ubeda, seul film de réalisatrice en compétition

C’est peu et en rupture avec la Charte pour la parité et la diversité que Charles Tesson, délégué général depuis 2011, a signé en grandes pompes l’an dernier.  Sur 1050 longs métrages et 1650 courts métrages visionnés, Charles Tesson précise que son comité et lui ont reçus « 32% de courts métrages réalisés par des femmes, et notre sélection en comporte 60%. Pour le long métrage, nous avions 26% de films de femmes inscrits. En en retenant trois, nous sommes à 27%, donc légèrement au dessus de l’objectif. Nous avons donc rempli notre contrat », se félicite-t-il. Au global, sur 26 films retenus, onze sont réalisés par des femmes, soit 42%. Certes. Mais, il aurait été souhaitable que leurs films soient mieux exposés, en compétition, donc et pas qu’en court-métrage.

Deux réalisatrices françaises en séances spéciales

Cette absence est compensée par les séances spéciales où figurent deux françaises. Par les courts-métrages aussi, où les cinéastes femmes retenues sont plus nombreuses (6 versus 4) en compétition et représentées chacune des séances spéciales.

Semaine de la critique 2019 - Cine-Woman

Tu mérites un amour de et avec Hafsia Herzi

C’est d’autant plus regrettable que la sélection 2019 compte huit premiers films (contre deux deuxièmes oeuvres), ce qui est normalement plus favorable à la présence de réalisatrices. Tant elles ont encore plus de mail à enchaîner les projets que les homologues masculins.

Semaine de la critique 2019 - Cine-Woman

Les héros ne meurent jamais d’Aude Léa Rapin

Un long métrage d’animation, français, est en compétition. Il fait figure d’exception dans une sélection de fictions (aucun documentaire) aux sujets souvent lourds. Et même si la France est logiquement fort bien représentée par trois longs métrages, deux courts et pas mal de co-productions minoritaires, cette sélection 2019 couvre 18 pays variés. Un bel échantillon mondial.

La Semaine de la critique 2019 : la sélection des longs métrages

La sélection compte onze longs métrages dont huit premiers films et quinze courts. Un seul long métrage réalisé par une femme est en compétition longs métrages.

Semaine de la critique 2019 - Cine-Woman

Cendre noire de Sofia Quiros Ubeda.

Compétition longs métrages

  • Abou Leila de Amin Sidi-Boumédiène (Algérie / France )
  • Cendre Noire de Sofía Quirós Ubeda (Costa Rica / Argentine / Chili / France)
  • A White, White Day de Hlynur Pálmason (Islande / Danemark / Suède)
  • J’ai perdu mon corps de Jérémy Clapin (France) – Animation
  • Nuestras Madres de César Díaz (Belgique / France/ Guatemala)
  • Le Miracle du Saint Inconnu de Alaa Eddine Aljem (Maroc / France / Qatar / Allemagne / Liban)
  • Vivarium de Lorcan Finnegan (Irlande / Belgique)

Séances spéciales

Semaine de la critique 2019 - Cine-Woman

Tu mérites un amour de et avec Hafsia Herzi

  • Litigante de Franco Lolli (Colombie / France) – ouverture
  • Les héros ne meurent jamais d’Aude Léa Rapin ( France / Belgique / Bosnie-Herzégovine)
  • Tu mérites un amour de Hafsia Herzi (France)
  • Dwelling in the Fuchun Mountains de Gu Xiaogang (Chine) – clôture

Le jury et les prix 2019

La sélection 2019  sera soumise à compter du 15 mai et jusqu’au 23 mai 2019 à la sagacité d’un seul et même jury.

Semaine de la critique 2019 - Cine-Woman

Felix Maritaud (Sauvage) prix Fondation Louis Roederer 2018 est à l’honneur sur l’affiche de la Semaine de la critique 2019

Leur jury se compose de :

  • Ciro Guerra, président et réalisateur colombien des Oiseaux de passage
  • Amira Casar, actrice franco-britannique
  • Marianne Slot, producteur franco-danoise (Woman at war et des films de Lars von Trier)
  • Djia Mambu, journaliste belgo-congolaise
  • Jonas Carpignano, réalisateur italien d’A Ciambra et de Mediterranea, présentés à la Semaine de la Critique.

Il est chargé de remettre trois prix :

  • le Grand Prix Nespresso à l’un des sept longs métrages de la compétition, doté de 15 000 € remis au réalisateur lauréat.
  • le Prix Découverte Leitz Cine à l’un des dix courts et moyens métrages en compétition, doté de 4 000 € au réalisateur
  •  le Prix Fondation Louis Roederer de la Révélation à un ou une comédienne de l’un des sept longs métrages en compétition, doté 5 000 € remis au lauréat.

La Semaine de la Critique a lieu du 15 au 23 mai 2019 à l’Espace Miramar à Cannes.

Les films de la Semaine de la critique sont repris :

  • la Cinémathèque régionale de Corse, à Porto Vecchio du 28 mai au 1er juin 2019
  • la Cinémathèque française à Paris du 5 au 12 juin 2019
  • Cinéma Metropolis avec l’Institut français de Beyrouth en juillet 2019
  • Czech Cinematheque Prague le 21 septembre 2019 (courts métrages uniquement)
  • Campus Yokohama de la Tokyo University of the Arts le 25 septembre 2019  (courts métrages uniquement)
  • Parsons School of Design à New York Novembre 2019 (courts métrages uniquement)
  • Morelia International Film Festival du 18 au 27 octobre 2019 (longs métrages uniquement)
  • Rencontres Cinémas Martinique de l’EPCC Atrium Martinique Fort de France, en mars 2020(courts métrages uniquement)
(Visité 120 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)
Share