Cannes 70e – Monica Bellucci, maîtresse de cérémonie

Share

Monica Bellucci sera la maîtresse de cérémonie du 70e Festival de Cannes qui se déroulera du 17 au 28 mi 2017.

Monica Bellucci se confie sur son rôle de maîtresse des cérémonies cannoises

Laurent Lafitte n’a pas laissé que de bons souvenirs lorsqu’il a présenté les cérémonies d’ouverture et de clôture du Festival de Cannes 2016. Sa mauvaise blague sur Woody Allen versus Roman Polanski, son baiser à Catherine Deneuve et son humour froid et peu rythmé ont eu raison de son look impeccable et de sa réputation très nationale. Exit Lafitte !

Monica Bellucci, maîtresse de cérémonie - Cannes 2017 - Cine-Woman

Monica Bellucci, maîtresse de cérémonie du 70e Festival de Cannes

Le choix de Monica Bellucci pour lui succéder est certes moins inattendu mais beaucoup plus glamour. Il est aussi beaucoup plus international et appuyé par la filmographie plus variée et parfois plus risquée de la belle italienne. Monica Bellucci, longtemps retenue par la série télé Mozart in the jungle, ne présentera aucun film à Cannes, mais est au casting de la série Twin Peaks de David Lynch, invité comme évènements du 70e anniversaire. ce choix est-il moins audacieux? Peut-être pas. Elle pourrait donner une tonalité très féminine – féministe? –  aux cérémonies. Tant mieux  ! Elle s’explique à Cine-Woman.

Vous aviez déjà été maîtresse de cérémonie du Festival de Cannes en 2003. Pourquoi avez -vous accepté à nouveau ce rôle? 

Monica Bellucci : J’ai une longue histoire avec le Festival de Cannes. J’y vais cette année pour la 8e fois. Sans Cannes, mon parcours au cinéma n’aurait pas été le même. J’y suis allée avec des blockbusters comme The Matrix reloaded et des films d’auteurs : Irreversible de Gaspard Noé, Une histoire italienne de Marco Tullio Giordana ou Les merveilles d’Alice Rohrwacher.  Grâce au Festival, certains de ces films ont pris une grande ampleur. Cannes a cette puissance d’écouter toutes les voix :  les intimistes, celles qui portent et celles de l’entertainment.

Est-ce pour remercier que vous avez accepté ? 

M.B : Non, mais parce que c’est un festival que j’aime et que je respecte. C’est une belle vitrine du monde du cinéma dont je fais partie. J’ai pris quelques jours pour réfléchir quand on me l’a proposé. Parce que je sais que c’est un grand engagement et qu’il faut le faire bien.

En 2003, votre discours avait été qualifié d’humaniste. Quelle tonalité lui donnerez-vous cette fois? 

M.B : J’ai besoin de ressentir ce que je dis pour le dire. En 2003, j’avais écrit un texte personnel. Cette fois, j’aimerais bien travailler avec un auteur. Pour l’instant, je n’ai de thématique défini, même si parler des femmes me semble nécessaire. Encore faut-il trouver comment. Le cinéma c’est un aspect de la culture et un moyen de communication très important. C’est donc important de faire un discours qui parle.

Monica Bellucci sera à l’affiche en mai de la série TV Mozart in the Jungle aux côtés de Gael Garcia Bernal. Elle a aussi rejoint le casting de la série Twin Peaks. Elle sera de retour au cinéma le 12 juillet 2017 dans On the milky road de et aux côtés d’Emir Kusturica, dans une drôle d’histoire d’amour présenté à la Mostra de Venise en septembre 2016.

(Visité 39 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)
Share