L’oeil d’or 2019

Share

Quelle place a le documentaire au Festival de Cannes? Depuis cinq ans, L’Oeil d’or le sacre et lui taille progressivement une place de plus en plus enviable. Voilà la sélection de l’Oeil d’or 2019.

Le documentaire continue à s’installer à Cannes

Depuis cinq ans qu’il existe, l’Oeil d’or, qui récompense le meilleur documentaire toutes sélections confondues, a prouvé qu’il était un nouveau prix nécessaire. Maintenu en dehors du palmarès de la soirée de clôture, il sera toutefois remis le même jour, le samedi 25 mai au matin au Salon des Ambassadeurs, dans le Palais des Festivals lors d’une cérémonie devenue au fil du temps de moins en moins confidentielle.

L'Oeil d'or 2019 - Cannes - Cine-woman

La réalisatrice Yolande Zauberman préside le jury de l’Oeil d’or 2019

S’il n’a pas encore le prestige de la Palme d’or, qui a honoré deux fois dans son histoire un documentaire, Le monde du silence de Louis Malle en 1956 et Farhenheit 9-11 de Michael Moore en 2004, l’Oeil d’or est un prix doté de 5000€. Le film primé est, de plus et depuis cette année, directement éligible aux nominations à l’Oscar.

Cette année, le jury est présidé par Yolande Zauberman (M, primé à Locarno), Romane Bohringer (L’amour flou), d’Eric Caravaca (Carré 35), de Ross McElwee (Bright Leaves) et d’Ivan Giroud, président du festival international Nuevo Cine Latinoamericana de La Havane.

La sélection de l’Oeil d’or 2019

Pour cette cinquième édition, 18 documentaires – 14 longs métrages et 4 courts – sont en lice. Comme pour la Caméra d’or, ces films sont issus des toutes les sélections cannoises. Seule, l’Acid qui fait pourtant la part belle au documentaire en en sélectionnant 4 cette année encore, ne souhaite pas contribuer.

L'Oeil d'or 2019 - Cannes - Cine-woman

For Sama de Waad Al Kateab et Edward Watts

En 2019, la plupart des films en lice seront issus de la Sélection Officielle. Ils y sont surtout présentés soit en séance spéciale, soit dans la section Cannes Classics. Depuis le succès de Fahrenheit 9-11 de Michael Moore, palme d’or la plus rentable de l’histoire, le documentaire n’est plus le bienvenu en compétition, ni à Un Certain regard. Aucun n’y a plus été sélectionné depuis. Ce qui légitime encore plus l’existence de l’Oeil d’or, seul prix cannois dédié au documentaire. Depuis cette année, cette récompense lui vaut même d’être directement éligible à la course à l’Oscar.

Sont en lice pour l’Oeil d’or 2019 : 

Issus de la Sélection Officielle

Hors Compétition
  • Diego Maradona d’Asif Kapadia
L'Oeil d'or 2019 - Cannes - Cine-woman

For Sama de Waad Al Kateab et Edward Watts

Séances Spéciales
  • 5B de Dan Krauss
  • La Cordillera de los sueños de Patricio Guzmán
  • Être vivant et le savoir d’Alain Cavalier
  • For Sama de Waad Al Kateab et Edward Watts
  • La glace en feu de Leila Conners
  • Que sea ley de Juan Solanas
Cannes Classics
  • Cinecittà – I mestieri del cinema Bernardo Bertolucci: no end travelling de Mario Sesti
  • Forman vs. Forman d’Helena Třeštíková et Jakub Hejna
  • Making Waves: The Art of Cinematic Sound de Midge Costin
  • La Passione di Anna Magnani d’Enrico Cerasuolo
  • Les Silences de Johnny de Pierre-William Glenn
L'Oeil d'or 2019 - Cannes - Cine-woman

Demonic de Pia Borg

Cinéma de la plage
  • Haut les filles de François Armanet
Sélection officielle – Courts métrages
  • Le Grand saut de Vanessa Dumont et Nicolas Davenel

Issus de la Semaine de la Critique

L'Oeil d'or 2019 - Cannes - Cine-woman

Invisible Hero de Christèle Alves Meira

  • Demonic de Pia Borg
  • Invisible Hero de Cristèle Alves Meira 
  • Tenzo de Katsuya Tomita

Issus de la Quinzaine des Réalisateurs

  • On va tout péter de Lech Kowalski

Le documentaire se porte bien

Selon Julie Bertucelli, présidente de la SCAM, le documentaire connait un développement spectaculaire. D’après une étude du CNC, les salles de cinéma ont accueilli 118 documentaires en 2016 contre 28 en 2000. Il a généré 3,3 millions d’entrées soit 1,7% du total. En France, 48 films ont été agréés en 2018. contre 12 en 2000. A l’international, les exportations de documentaire ont augmenté de 40% entre 2007 et 2016 et représentent 2,3% des entrées du cinéma français.

Sur les 345 documentaires français produits entre 2008 et 2017, 83 ont été réalisés par des femmes, soit 24,1%  et 22 par un couple, soit 6,4%. Des chiffres un peu plus élevés que ceux de la fiction (qui oscille entre 20 et 25% mais inclus celles-co-réalisées).

(Visité 93 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)
Share