Gaumont, depuis que le cinéma existe

Share

L’histoire Gaumont, depuis que le cinéma existe s’affiche sur les murs et dans les couloirs de l’hôpital Lariboisière à Paris. Jusqu’au 12 octobre 2019.

Drôle d’endroit pour une expo

Certains sont doués pour les discours. Quand Christophe Girard, adjoint à la Mairie de Paris pour la culture, affirme qu’il préférerait être hospitalisé en ce moment à Lariboisière pour voir les 21 films Gaumont à disposition des patients, l’assistance  sourit.

L'Exposition Gaumont, depuis que le cinéma existe à l'hôpital Lariboisière - Cine-Woman

Christophe Girard, adjoint à la culture de la Mairie de Paris, lors du vernissage de l’exposition Gaumont à l’hôpital Lariboisière

Quand Martin Hirsch, directeur général de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP), préfère ne pas trôner sous la citation « les cons ils osent tout et c’est à ça qu’on les reconnaît », il se méfie. A raison sans doute. Mais, il se place – innocemment ?- devant l’affiche de la Folie des grandeurs !

L'Exposition Gaumont, depuis que le cinéma existe à l'hôpital Lariboisière - Cine-Woman

Du cinéma à l’hôpital

« Les femmes et hommes en qualité de leurs grades » chez Gaumont, de l’hôpital, de l’AP-HP et les élus de Paris étaient nombreux à assister à une première : le vernissage d’une exposition de cinéma dans un hôpital public. Une exposition pensée pour occuper et divertir les malades.

Addiction et rires

Tout a commencé par une addiction, celle au tabac, qu’Ariane Toscan du Plantier est venue soigner à l’Hôpital Lariboisière. Deux ans plus tard, la fameuse exposition sur l’histoire de la Gaumont y est installée. De grandes photos des vedettes de films Gaumont ornent la cour principale quand des panneaux sont accrochés  aux murs des couloirs du bâtiment ancien. Enfin, au plafond, les répliques les plus célèbres légendent des scènes de films.

L'Exposition Gaumont, depuis que le cinéma existe à l'hôpital Lariboisière - Cine-Woman

La cour de l’hôpital Lariboisière au couleurs des vedettes de la Gaumont

La déambulation est agréable, aérée et inattendue. Le contenu de l’exposition revient chronologiquement sur l’histoire de la Gaumont est celui de celle qui s’était tenue au Cent Quatre, il y a quatre ans et qui a tourné dans 15 pays depuis. Elle débute ainsi avec Alice Guy qui figure sur pas moins de trois panneaux. Elle se poursuit au gré des succès, des grandes dates  et des réalisateurs maison, avec un prisme sur la comédie.

L'Exposition Gaumont, depuis que le cinéma existe à l'hôpital Lariboisière - Cine-Woman

Alice Guy honorée à l’exposition Gaumont, depuis que le cinéma existe à l’hôpital Lariboisière

Quand je l’ai visitée, une femme en blouse blanche expliquait à un de ses collègues qu’il y avait une photo de la première cinéaste au monde. « Elle s’appelait Alice Guy, c’est elle là !». Mention est donc faite de sa contribution à l’histoire du cinéma et peut-être à un début de vraie reconnaissance. Evidemment l’histoire de Gaumont ne s’arrête pas…

L’exposition Gaumont, depuis que le cinéma existe est gratuite, ouverte à tous de 9h à 19h. Les patients ont eux gratuitement accès à 21 films.

A l’Hôpital Lariboisière, 2 rue Ambroise Paré, 75010 Paris (Me Barbès)

© Gaumont
(Visité 66 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)
Share