Le 7ème Panorama du cinéma colombien

Share

Le  7ème Panorama du cinéma colombien aura lieu à Paris du 9 au 15 octobre 2019.  Au programme : 12 longs métrages, des réalisatrices et un focus sur les Imaginaires féminins. 

Imaginaires féminins

Salle comble mercrediç octobre au cinéma l’Arlequin à Paris pour l’ouverture du 7ème panorama du cinéma colombien. Y était présenté Homo botanicus, un documentaire sur la collecte des innombrables végétaux des forêts tropicales colombiennes par un passionné, le botaniste Julio Betancur. Guilermo Quintero signe là son premier film, réalisé en 2018 et déjà primé au Festival international de Cartagena de Indias en Colombie.
Le  7ème Panorama du cinéma colombien - Cine-Woman

Le meilleur du cinéma colombien à découvrir à Paris

La 7e édition du Panorama du cinéma colombien se poursuit au Reflet Médicis jusqu’au 15 octobre 2019. Douze longs métrages et 20 courts participent aux compétitions pour les prix du jury et du public.Dix-sept professionnels présenteront leurs oeuvres notamment les réalisatrices Daniela Castro son long métrage La mujer de los 7 nombres, Laura  Huertas Millan son court métrage El Laberinto et Catalina Matamoros son très court d’animation We are the immigrants à la frontière des Etats Unis.

A l’affiche : le meilleur du cinéma colombien

Plusieurs thématiques dominent la programmation.

  • Imaginaires féminins.   avec une fiction  O sussuro do jaguar, un film d’animation Virus tropical et le long métrage de Ruben Mendoza, Nina Errante, sur la rencontre de quatre demi-sœurs à la mort de leur père.
  • Les territoires en péril qui met en scène des populations autochtones, notamment amazoniennes, et le long métrage Thinking like a mountain d’Alexander Hick sur les Arhuacos de la Sierra Nevada.
Le  7ème Panorama du cinéma colombien - Cine-Woman

Nina Errante de Ruben Mendoza

  • Afro-Colombie avec des courts métrages documentaires ou de fiction sur l’héritage culturel africain de la Colombie, du Pacifique et des Caraïbes.
  • Guerre et paix  avec La mujer de los 7 nombres sur l’itinéraire d’une femme, enrôlée enfant par la guerilla, et La paz sur des guerilleros les préparant à rendre les armes, suite  à l’accord de paix de 2016. Mais, en 2019,  des menaces planent sur l’accord, signé par le gouvernement d’alors et les Forces armées révolutionnaires de Colombie.

Martine Rossard

(Visité 26 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)
Share