Quand on a 17 ans

Share

Avec son 23e long métrage Quand on a 17 ansAndré Techiné, 73 ans, revient sur le désir et son accomplissement à l’adolescence. Energisant.

Quand on a 17 ans

Que sait-on du désir quand on a 17 ans? Alain Téchiné s’est allié les talents de Céline Sciamma (Naissance des pieuvres, Tomboy, Bande de filles) comme co -scénariste pour essayer de creuser l’adolescence et de ses émois. Et son film tente, réussit même à mettre à nu cette urgence à aimer et cette hantise à passer à l’acte.

Quand on a 17 ans d'André Téchiné

Kacey Mottet Klein (Damien, au premier plan) et Tom (Corentin Fila, derrière)

Tom et Damien sont dans la même classe de terminale, dans un lycée d’une petite ville des Pyrénées. Ils se détestent et ne ratent jamais une occasion de se battre. La mère de Damien va pourtant proposer à Tom de venir habiter chez eux. Apparemment, la relation entre les deux garçons ne s’arrange pas. Apparemment.

Quand la tension entre eux deux devient extrême, la mère de Damien décide renvoyer Tom chez lui. Ce qui ne changera rien, au contraire. En revanche quand elle baissera totalement la garde, leur désir mutuel pourra enfin s’exprimer.

Une mère, deux ados

Passons sur la naissance de cet amour, formidable traité ici mais qui l’a déjà traité dans de nombreux films, de Téchiné notamment, en soulignant toutefois que ce réalisateur n’est jamais aussi passionnant que quand il est dopé à l’énergie, à l’urgence d’aimer. c’était déjà le cas dans Les Témoins, qui traitait des débuts du ravage du SIDA.

Quand on a 17 ans d'André Téchiné

Kacey Mottet Klein (Damien), Tom (Corentin FIla) et Sandrine Kiberlain (Marianne)

Ce qui est nouveau ici, c’est l’attention que Téchiné accorde à la relation de deux jeunes garçons à leur mère. Tom (Corentin Fila) est adopté et veut à tout prix être accepté par la famille de paysans qui l’a recueilli parce qu’elle n’arrivait pas à avoir d’enfant. Or, sa mère est enceinte, et Tom l’entoure d’une affection protectrice vraiment touchante.

Quand on a 17 ans d'André Téchiné

Kacey Mottet Klein (Damien), Sandrine Kiberlain (sa mère), Alexis Loret (son père)

Damien (Kacey Mottet Klein), lui, est le fils unique d’une famille aisée, sa mère est médecin, son père pilote d’hélicoptère en mission. Il est brillant à l’école et encore un enfant gâté. Sans être ni abusive, ni contrôlante, sa mère Marianne (Sandrine Kiberlain parfaite comme toujours) est concernée, présente et entretient une relation épanouie avec son fils. Elle ne le juge jamais mais malgré son attention pour ces deux ados, elle ne se rend pas compte de ce qui joue sous son toit, de ce qui se trame entre eux.

Quand on a 17 ans, on est encore aussi un fils lié à sa mère

Ce parti prix, à la fois de varier les relations aux mères et qu’elles ne se rendent compte ni l’une, ni l’autre, de la violence qui unit leurs deux fils – en partie parce qu’en tant que femmes, elles n’en détectent pas la signification – , est intéressant et inédit.

Quand on a 17 ans d'André Téchiné

Corentin Fila (Tom) et Sandrine Kiberlain (Marianne)

Sinon, il y a la montagne, enneigée, un personnage à part entière duquel Tom tire sa force et qui est filmé ici avec une vitalité généreuse.

D’André Téchiné, avec Sandrine Kiberlain, Kacey Mottet-Klein, Corentin Fila…

2015 – France – 1h54

Le film était présenté en compétition lors de la Berlinale 2016.

© Roger Arpajou, Luc Roux, 2016 Fidélité / Wild Bunch Distribution
(Visité 64 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)
Share