Lumière ! L’aventure commence

Share

Comment donner à voir ce qui ne l’était plus. Voilà le propos de Lumière ! L’aventure commence. Un superbe documentaire que Thierry Frémaux a composé à partir des films des frères Lumière, les premiers de l’histoire du cinéma.

Aux sources du cinéma

En 2015, Thierry Frémaux, qui dirige l’Institut Lumière et les festivals de Lyon et de Cannes, avait célébrer l’héritage des frères Lumière en organisant une grande exposition : Lumière, le cinéma inventé. Les 120 ans du cinématographe ont ainsi été honorés au Grand Palais à Paris. Depuis l’exposition a rayonné un peu partout dans le monde, des États-Unis au Brésil, de l’Italie à La Russie … Elle reviendra en juin 2017 à Lyon, là où le cinéma a vu le jour.

Lumière ! L'aventure commence - Cine-Woman

La gare Perrache à Lyon

Thierry Frémaux poursuit la valorisation de cet héritage, sur écran cette fois. En réunissant 104 des prés de 1500 films réalisés par les deux frères et par leurs techniciens, Lumière ! L’aventure commence donne enfin à voir une portion de ce patrimoine mondial. Or, celui-ci n’avait plus été montré dans les salles de cinéma depuis le début du XXème siècle. En dehors des festivals et des programmations spéciales. Rappelons que lors de la toute première projection, le 28 décembre 1995, il n’y avait que 33 spectateurs dans la salle !

Lumière ! L’aventure commence avec la Sorties des Usines

L’exposition du Grand Palais comprenait déjà de nombreux films de cette époque. Elle débutait comme ce documentaire par les trois versions finalement retrouvées de la fameuse Sortie des Usines Lumière. Elles ont été tournées là où se dresse désormais l’Institut du même nom. Les 101 autres films offrent un témoignage crucial à la fois sur la pertinence de l’invention du cinéma et sur un monde aujourd’hui disparu. Tous ont été restaurés avec minutie et l’ensemble donne un spectacle aussi varié que réjouissant.

Lumière ! L'aventure commence - Cine-Woman

Une des versions de Sorties des usines Lumière

Thierry Frémaux les présente avec un vrai talent de pédagogue : il explique, montre pourquoi celui-ci est un chef d’œuvre, cet autre une innovation, celui-là un témoignage rare d’une époque révolue… Il le fait au gré d’un séquençage judicieux qui comporte plusieurs rubriques : la famille, le travail, les enfants, les loisirs, Paris, Lyon, le monde etc.

Un hommage à la dernière des grandes inventions

Il montre aussi avec une certaine fascination combien les Lumière ont été innovants. Et cela dans à peu près dans tous les domaines : la mise en scène, le jeu des acteurs, le cadrage, la perspective, les trucages… Même dans le genre puisque certains films sont de vraies comédies – l’Arroseur arrosé par exemple-. Quand d’autres sont d’attentifs documentaires sur la construction d’une maison, la vie d’un bord de rivière ou un après-midi à la plage.

Lumière ! L'aventure commence - Cine-Woman

L’arroseur arrosé des frères Lumière

Une des parties les plus fascinantes reste sans conteste celle où les villes et différents lieux du monde sont filmés. On retrouve ainsi avec intérêt le Palais de Chaillot d’origine. Et l’on découvre avec plus de curiosité encore le Viet-Nam, l’Egypte, des expéditions en montagne ou New York au tournant du XXème siècle. C’est extraordinaire !

Lumière ! L’aventure commence, une ode merveilleuse au cinéma

Le tout est accompagné d’un commentaire souvent drôle ou émouvant et toujours précis, parfois même un peu technique. Mais, le film se délecte avec un plaisir constamment renouvelé par la  succession de formats courts (chaque film ne dure que 50 secondes), la variété des thèmes et une sur musique parfaite de Camille Saint-Saëns. Un témoignage vraiment unique et formidable.

Lumière ! L'aventure commence - Cine-Woman

L’aventure en montagne

On ne peut qu’encourager Thierry Frémaux a reprendre l’exercice, en mélangeant cette fois les génies créatifs de l’époque. Cela permettrait d’attribuer à tous ceux qui y participé (Thomas Edison, Georges Méliès, Alice Guy, Louis Gaumont, Charles Pathé…) ce qu’ils ont apporté, les uns et les autres, à l’histoire du cinéma.

Documentaire composé et commenté par Thierry Frémaux

2016 – France – 1h30

Thierry Frémaux vient de sortir Sélection Officielle, le journal qu’il a tenu de la clôture du Cannes 2015 à celle de Cannes 2016 (Ed Grasset). Il sera un des deux invités d’honneur de la 22e Cérémonie des Prix Lumière de la presse internationale.

(Visité 80 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)
Share