Lumière 2018

Share

Le Festival Lumière 2018 se déroule à Lyon et dans sa région du 13 au 21 octobre 2018. Jane Fonda en sera le Prix Lumière 2018. Quelles autres femmes y croisera-t-on?

Jane Fonda, Prix Lumière 2018

C’est une tradition. Le Festival Lumière de Lyon, qui fête en 2018, sa dixième édition, consacre une personnalité forte et puissante de l’histoire. Cette année, c’est l’actrice Jane Fonda qui a cet honneur. Elle devient ainsi la deuxième femme Prix Lumière, deux ans après Catherine Deneuve.

Jane Fonda invitée d'honneur du Festival Lumière 2018 - Cine-Woman

Le Festival Lumière 2018 fête sa 10e édition

Jane Fonda recevra son prix lors d’une soirée hommage le vendredi 19 octobre 2018, au Centre des Congrès de Lyon. Outre de prestigieux invités qui l’entoureront, un de ses films sera montré. Il s’agit du Syndrome chinois de James Bridges. Au total, treize de ses films seront diffusés et trois documentaires la concernant. De plus, Jane Fonda donnera une master-class, le vendredi 19 octobre à 15h au Théâtre des Célestins de Lyon. Enfin, elle a souhaité consacrer s carte blanche à son père Henri Fonda, « Henry by Jane », dont une dizaine de films sont aussi programmés, ainsi que que La maison du lac de Mark Rydell qui les réunit tous les deux. La séance de clôture, le 21 octobre, présentera Les raisins de la colère de John Ford, un des grands rôles d’Henri Fonda, projeté en présence de Jane Fonda.

Les autres femmes du Festival Lumière 2018

Outre Jane Fonda, le Festival Lumière 2018, entièrement tourné vers le cinéma de patrimoine, s’intéresse à d’autres femmes pas très nombreuses, toutefois. En voici une liste à peu près exhaustive (il y a des séances isolées ici ou là), parmi les quelques 170 films programmés au total.

L’Histoire permanente des femmes mettra un coup de projecteur sur Muriel Box, scénariste et cinéaste anglaise des années 1950. Elle a réalisé 16 longs métrages, reçu un oscar du meilleur scénario original pour le premier, Le septième voile (1945) et écrit 25 scénarios. Mal considérée pour ses comédies et les sujets qu’elle y traite – l’avortement, la bataille de sexes etc. – elle abandonne le cinéma pour se tourner vers une fructueuse carrière de romancière et la création d’une maison d’édition féministe à succès.

Le Festival Lumière 2018 fête sa 10e édition - Cine-Woman

Sur le tournage de Simon et Laura de Muriel Box (1955)

Sept de ses films sont à découvrir au Festival Lumière 2018, une sélection concoctée par le Festival de Donostia San Sebastian et le British Film Institute.

  • To Dorothy, a son (1954)
  • Simon et Laura (1955)
  • L’étranger amoureux (1957)
  • Cri d’angoisse (1959)
  • This other Eden (1959)
  • Too young to love (1960)
  • Rattle of a simple man (1964)

Un hommage est aussi rendu à une des actrices fétiches de Jean Renoir,  Catherine Hessling. Quatre de leurs films sont programmés :

Le Festival Lumière 2018 fête sa 10e édition - Cine-Woman

Catherine Hessling dans Nana de Jean Renoir (1926)

  • La fille de l’eau (1925)
  • Nana (1926)
  • Sur un air de Charleston (1927)
  • La petite marchande d’allumettes (1928)

Les (sur)vivantes

Plusieurs coups de projecteur sont mis sur des femmes de cinéma remarquables.

Liv Ullmann présente six de films dont un comme réalisatrice et anime une master-class le 14 octobre 2018.

  • Infidèle de Liv Ullmann (2000)
  • Persona d’Ingmar Bergman (1966)
  • Scènes de le vie conjugale d’Ingmar Bergman (1974)
  • L’oeuf du serpent d’Ingmar Bergman (1977)
  • Saraband d’Ingmar Bergman (2003)
  • Les émigrants de Jan Troell (1971)
Le Festival Lumière 2018 fête sa 10e édition - Cine-Woman

Liv Ullman dévoilant sa plaque rue du Premier film, le octobre 2018. Avec Thierry Frémaux.

Claire Denis viendra présenter son nouveau film High Life accompagnée de Juliette Binoche. Elle donnera une master-classs le 18 octobre à 11h30. Trois autres de ses films sont programmés:

Biyouna, chanteuse, actrice et danseuse algérienne présente trois de ses films:

  • Délice Paloma de Nadir Moknèche
  • La source des femmes de Radu Mihaileanu (2011)
  • A mon âge je me cache encore pour fumer de Rayhana (2016)

Françoise Arnoul accompagne La chatte d’Henri Decoin (1958) et anime une master-class le mardi 16 cotobre.

Les documentaristes

Comme souvent, c’est dans la section documentaires, sur le cinéma ici, que l’on trouve le plus de réalisatrices. la diversité de leur intérêt saute aux yeux dans cette liste des films qu’elles présentent et qui datent tous de 2018.:

  • A la recherche d’Ingmar Bergman de Margarethe von Trotta, Felix Moeller et Bettina Böhler
  • Hedy Lamarr, l’invention d’un star de Claudia Colloa
  • In the tracks of Alexandre Desplats de Pascale Cuneot
  • Jacques Deray « J’ai connu une belle époque » d’Agnès Vincent-Deray
  • Jane Fonda in five acts de Susan Lacy
  • Jean Bouise, un héros très discret de Géraldine Boudot

Le CNC organise une table ronde sur le thème : « Femmes & cinéma : les défricheuses » animée par Isabelle Motrot, directrice de la rédaction de Causette, et qui réunira Béatrice de Pastre (directrice des collections du CNC), la professeure d’université Hélène Fleckinger, la réalisatrice Danielle Jaeggiet la journaliste Véronique le Bris (Cine-Woman) qui y projettera son trailer sur les pionnières du cinéma européen.  Au théâtre Comédie Odéon, le vendredi 19 octobre à 11h.

Enfin, Catherine Frot (le 15 oct) et Camelia Jordana (le 20 oct) donneront chacune un concert.

(Visité 30 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)
Share