L’extravagant voyage du jeune et prodigieux TS Spivet

Share

Dès 9 ans

Tout au long de sa carrière, Jean-Pierre Jeunet a navigué entre de l’enfance et les destins extraordinaires de personnages apparemment ordinaires. TS Spivet, le nom de son nouveau héros, est aussi de ceux-là et en plus, c’est un enfant.

Leonardo da Vinci américain

Un jeune garçon bizarre, surdoué, qui invente la machine au mouvement perpétuel. Grâce à elle, il reçoit un prestigieux prix d’un musée de Washington. Sans en parler à ses parents, il quitte son ranch du Montana pour aller chercher sa récompense. Un voyage qui le changera à jamais.

TS Spivet et son frèreLayton en pleine expérience dans le nouveau JeunetL’univers de Jeunet est reconnaissable entre mille, même quand il adapte un roman, en l’occurrence celui de Reif Larsen. Dès la première image, on reconnaît ses visuels chaleureux, soignés, ses personnages géniaux mais obsessionnels mal dans intégrés dans leur vie, ses fresques lyriques qui s’étalent sur toute une vie… ou tout  au long d’un pays, comme ici. Dommage que ce nouveau film ne soit pas plus surprenant, car, même si elle est mélodramatique, l’histoire reste plate, les rencontres de TS peu déterminantes et le dénouement laborieux. A voir absolument en 3D tant cet aspect a été soigné et innove dans l’enrichissement des images et du récit.

De Jean-Pierre Jeunet, avec Helena Bonham Carter, Judy Davis, Callum Keith Rennie, Kyle Catlett, Niamh Wilson…

2013 – France-Canada – 1h45 – En Anglais.

En partenariat avec Grains de Sel

Les autres films du 16 octobre chroniqués sur cine-woman :

(Visité 6 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)
Share