Les plus de Cannes 2016

Share

Une fois les sélections tombées, le Festival de Cannes 2016 se pare de tout un tas d’événements, d’hommages au patrimoine, de talks-shows…  En voici une liste non exhaustive.

Les compléments des sélections de Cannes 2016

A côté de la sélection officielle et de Un certain regard, le festival de Cannes célèbre les films de patrimoine et les hommages dans une section dite Cannes Classics. Voici le crû 2016.

Festival de Cannes 2016 : 69e!

Cannes Classics

La leçon de cinéma de Cannes 2016 :

  • Wiliam Friedkin

Les documentaires :

A noter 3 films sur les femmes dans l’histoire  du cinéma:

  • Et La femme créa Hollywood de Clara et Julia Kuperberg 
  • Bernadette Lafont et Dieu créa la femme libre de Esther Hoffenberg
  • Bright Lights: Starring Carrie Fisher and Debbie Reynolds de Alexis Bloom et Fisher Stevens
  • Voyage à travers le cinéma français de Bertrand Tavernier (documentaire)
  • Hommage croisé à Raymond Depardon et Frederick Wiseman avec la projection de Faits divers et Hospital
  • The Cinema Travelers de Shirley Abraham et Amit Madheshiya
  • The Family Whistle de Michele Russo
  • Cinema Novo de Eryk Rocha
  • Midnight Return: The Story of Billy Hayes and Turkey de Sally Sussman
  • Gentleman Rissient de Benoît Jacquot, Pascal Mérigeau et Guy Seligmann
  • Close encounters with Vilmos Zsigmond de Pierre Filmon

Les films restaurés de Cannes 2016

  • Farrebique de Georges Rouquier (1946)
  • La Dernière chance de Leopold Lindtberg (1945)
  • La Vallée de la paix de France Stiglic (1956)
  •  Ikarie XB 1 de Jindřich Polák (1963)
  • Quand naîtra le jour de Aaejay Kardar (1958)
  • Mémoires du sous-développement de Tomás Gutiérrez Alea (1968)
  • Santi-Vina de Thavi Na Bangchang (1954)
  • Amour de Károly Makk (1971)
  • Retour à Howards End de James Ivory (1992)
  • Le Décalogue 5 (Tu ne tueras point) et 6 (Tu ne seras pas luxurieux) de Krzysztof Kieślowski (1989)
  • Momotaro, le divin soldat de la mer de Mitsuyo Seo (1945)
  • La Vengeance aux deux visages de Marlon Brando (1961)
  • Solaris de Andreï Tarkovski (1972)
  • Les Contes de la lune vague après la pluie de Kenji Mizoguchi (1953)
  • Dragées au poivre de Jacques Baratier (1963)
  • Valmont de Milos Forman (1989)
  • Gueule d’amour de Jean Grémillon (1937)
  • Masculin féminin de Jean-Luc Godard (1966)
  • Indochine de Régis Wargnier (1992)
  • Adieu Bonaparte de Youssef Chahine (1984)
  • La Chambre des tortures de Roger Corman (1961)
  • Rendez-vous de juillet de Jacques Becker (1949)

Les Palmes d’Or 1966  :

  • Signore & signori (Ces messieurs dames ou Belles dames, vilains messieurs) de Pietro Germi
  • Un Homme et une femme de Claude Lelouch

Séances de minuit :

  • La Planète des vampires de Mario Bava (1965)
  • Tiempo de morir de Arturo Ripstein (1966)

Quinzaine des réalisateurs

Le carrosse d’or : Aki Kaurismäki

Fabrique des Cinémas du monde 2016 : 

Le parrain: Jia Zhang-Ke

A voir aussi la sélection officielle, celles de la Quinzaine des réalisateurs, de la Semaine de la Critique et de l’ACID.

(Visité 48 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)
Share