Les salles indépendantes parisiennes se rebiffent

Share

Des avant-premières, des cartes de fidélité et un label de qualité… Voilà comment les cinémas indépendants parisiens défendent leur place dans un marché concurrentiel. Et les festivités débutent ce 3 juillet 2019.

Les réalisatrices, reines des Avant-premières

Le 3 juillet 2019, les cinémas indépendants parisiens (CIP) accueilleront leur public et en attireront un nouveau en lançant la 4ème édition de leur semaine d’Avant-premières. A raison d’un séance prestigieuse par salle, cette programmation spéciale met en lumière des films du dernier Festival de Cannes, bien avant leur sortie officielle, des reprises de l’été et des projections inédites. Il fait cette année la part belle aux films de réalisatrices, en leur consacrant l’ouverture et la clôture. Au total, huit films réalisés par des femmes seront à l’affiche.

Avant-premières 2019 - cine-woman

Papicha de Mounia Meddour ouvre le bal le 3 juillet 2019

Une première selon Isabelle Gibbal-Hardy, la directrice du Grand Action et présidente du réseau CIP, qui compte désormais 29 salles à Paris. Elle se félicite d’ouvrir le bal avec Papicha de Mounia Meddour repéré à Cannes et qu’elle ne programmera pas à sa sortie. « Notre ambition est de créer un évènement qui permette à nos spectateurs de passer de salle en salle, au sein de notre réseau. Pour cela, nous leur proposons une semaine festive, une séance de films encore inédits suivie d’un cocktail ou d’un débat », précise-t-elle. Une semaine qui mise sur la découverte, bouscule un peu les habitudes, à un tarif de 6€ par séance.

Les salles indépendantes s’organisent

Mais depuis qu’ils se sont constitués en réseau en 2015, les cinémas indépendants parisiens font preuve d’initiative constante pour garder et renouveler leur public. Ils ont innové en lançant le tarif de 5€ la séance pour les moins de 15 ans. Depuis, cette association a créé une offre de cartes pré-achetés (qui rémunèrent au mieux les ayant-droits contrairement aux cartes illimitées) valables dans 25 des 29 salles d’un réseau amené à s’élargir au sein du Grand-Paris. « Nous en avons vendu 45 000 depuis août 2017 pour un total de 345000 places », précise encore Isabelle Gibbal-Hardy.

Avant-premières 2019 - cine-woman

Portrait d’une jeune femme en feu de Céline Sciamma reçoit le 1er label CIP et clôt la semaine d’Avant-Premières

Dernière innovation en date: la création du label CIP, décerné par l’association à quatre films par an maximum. Le premier à le recevoir est Portrait d’une jeune femme en feu de Céline Sciamma, dont l’avant-première clôturera cette semaine festive le 10 juillet à l’Arlequin. « Ce choix engage notre réseau à soutenir ce film depuis cette première projection jusqu’à la toute fin de son exploitation en salle, c’est-à-dire après la période d’exclusivité », explique Isabelle Gibbal-Hardy. Ce qui n’est toutefois pas une raison suffisante pour ne pas courir voir ce beau film, au plus vite. Comme tous les autres d’ailleurs.

Le programme des Avant-Premières 2019

Avant-premières 2019 - cine-woman

Le grand prix du Jury du dernier Festival de Cannes en Avant-première

3 juillet, 20h – Ouverture

  • Papicha de Moudia Meddour  au Grand Action

4 juillet, 20h

  • Atlantique de Mati Diop au Cinéma des cinéastes
  • Alice et le maire de Nicolas Paris à l’Escurial Panorama
  • First love de Takashi Miike au Nouvel Odéon

5 juillet, 20h

  • Perdrix d’Erwan Le Duc au Louxor
  • Une fille facile de Rebecca Zlotowski au Christine cinéma club
  • Donnie Darko de Richard Kelly (reprise) au Club de l’Etoile
Avant-premières 2019 - cine-woman

Luttez contre les stéréotypes et foncez-voir 100 kilos d’étoiles en Avant-première

6 juillet

  • Le mystère des pingouins de Hiroyasu Ishida à l’Epée de bois
  • 100 kilos d’étoile de Marie-Sophie Chambon à l’Entrepôt
  • Les enfants de la mer de Ayumu Waranabe au Brady
  • Little Joe de Jessica Hausner aux 3 Luxembourg
  • Le traitre de Marco Bellochio au Balzac
  • Le lac des oies sauvages de Diao Yinan au Studio 28
Avant-premières 2019 - cine-woman

Encore un film de femme et de Cannes à découvrir bien avant tout le monde

7 juillet

  • Le voyage dans la lune de Rasmus A. Siversten au Chaplin Saint Lambert
  • La cordillère des songes de Patricio Guzman au Beau Regard
  • Deux ou trois choses que je sais d’elle de Jean-Luc Godard au Reflet Medicis

8 juillet

  • Loups tendres et loufoques d’Anaïs Sorrentino, Arnaud Demuynck, Pascale Hecquet… au Chaplin Denfert
  • Trois aventures de Brooke de Yuan Qing au Studio Galande-Béruchet
  • Yuli d’Iciar Bollain aux 7 parnassiens
  • Daniel Darc, pieces of my life de Marc Dufaud et Thierry Villeneuve à l’Archipel
Avant-premières 2019 - cine-woman

Découvrez l’incroyable destin du danseur cubain Yuli !

9 juillet

  • Jacob et les chiens qui parlent d’Edmunds Jansons au Studio des Ursulines
  • La fameuse invasion des ours en Sicile de Lorenzo Mattotti au Majestic Passy
  • Je ne sais pas si c’est tout le monde de Vincent Delerm au Cinéma du Panthéon
  • Nuestras madres de Cesar Diaz au Luminor Hôtel de Ville
  • J’ai perdu mon corps de Jérémy Clapin au Max Linder Panorama
  • Chambre 212 de Christophe Honoré au Majestic Bastille

10 juillet 20h – clôture

(Visité 94 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)
Share