Les femmes au 71e Festival de Cannes

Share

Jamais les femmes n’auront été autant honorées, présentes à Cannes que pour cette 71e édition. Pas tant par leurs films que par les débats, conférences et ateliers qu’elles suscitent. Cine-Woman vous en donne la liste.

Cannes 2018 : elles sont partout ! 

Depuis quelques années, on les cherchait ici ou là. Mais, en 2018, les femmes font une entrée remarquée au Festival de Cannes. Par leurs films ? Pas encore. Elles ne sont que trois en compétition officielle.

Les femmes du Festival de Cannes 2018 - Cine-Woman

Seule à mon mariage de Marta Bergman est sélectionné à l’ACID 2018

Mais, dans cette édition post-affaire Weinstein,  elles sont devenus le thème de tout un tas d’évènements. Jamais il n’y a eu autant. Tentons un tour d’horizon même si l’exhaustivité en la matière n’est pas une science exacte.

Les événements autour des femmes

  • Le 9 mai débute la 3ème Semaine du cinéma positif, organisée par la Positive Planet Foundation de Jacques Attali. Sa première journée sera entièrement dédiée à la place des femmes dans le cinéma. Cinq tables rondes sont organisées sur les thèmes suivants :
Les femmes au 71e Festival de Cannes - Cine-Woman

La semaine du cinéma positif débute par une journée entière de débats autour de la place des femmes dans le cinéma

  1. Quelle est la place des femmes dans l’industrie du cinéma ?
  2. Existe-t-il un cinéma des femmes ?
  3. Image et évolution de la représentation des femmes au cinéma. Qu’est-ce que le cinéma nous dit sur la femme de demain ?
  4. Le cinéma, lanceur d’alerte sur le statut des femmes
  5. L’avenir des femmes au cinéma, quels enjeux, quelles mesures pour une industrie du cinéma plus respectueuse des droits des femmes ?

De 10h à 17h sur la terrasse du CNC, qui soutient l’initiative.
Deux de ces débats (les n°2 et n°3) sont animés par Cine-Woman.

 

 

 

 

  • Le 10 mai, seront révélés les 30 idées du Lab de Cinéma vers plus d’égalité. Une initiative commencée lors du Festival européen des Arcs et qui a germé durant toute l’année. Sera aussi mis en place le projet « Les petits papiers du Lab », présenté comme un acte poétique et artistique de sensibilisation des médias et des pouvoirs publics au désir d’une meilleure représentation des femmes dans le cinéma. A suivre tout au long du Festival.

De 17 à 19h, sur la terrasse de L’Â.M.E (sur invitation).

Les femmes du Festival de Cannes 2018 - Cine-Woman

Il se passe quelque chose d’Anne Alix (Acid 2018)

  • Le 11 mai. La région Sud donne carte blanche au cinéma au féminin, en réunissant les réalisatrices Anne Alix (Il se passe quelque chose – Acid), Emilie Aussel, Aurélia Barbet, Marité Nadal (Films Femmes Méditerranée), de la productrice Erika Wicke de Haeck et de Nathalie Streiff (Aide au cinéma du monde, Institut français).        

De 11 h à 13h, Village Pantiero stand région Sud (sur invitation).

  • Le 13 mai. Les ministres de la culture de la Suède et de la France, ainsi qu’Anna Serner, la directrice du Swedish Film Institute, organisent une conférence sur la place des femmes dans l’industrie après la tempête #Metoo. Participeront à ce débat Cameron Bailey (Festival de Toronto), Stacy L. Smith (Annenberg School for Communication & Journalism at the University of Southern California), Anna Serner (The Swedish Film Institute), Aida Begić, réalisatrice, Bahar Pars, actrice. 

De 10h30 à 12h, au Salon des Ambassadeurs (Palais des Festivals) (sur invitation).

  • Le 13 mai. Patty Jenkins, la réalisatrice de Monster et de Wonder Woman, reçoit le 4ème prix Women in Motion, remis lors d’un dîner ultra-sélect (sur invitation). Sinon, le groupe Kering poursuit son partenariat avec le Festival de Cannes et organise cette année 4 à 5 talks-shows.
Les femmes au 71e Festival de Cannes - Cine-Woman

Patty Jenkins (Wonder Woman), 4e prix Women in Motion

Les talks-shows ont lieu le matin à 11h dans la suite Kering du Majestic (inscription obligatoire).

  • Le 14 mai. Table ronde du collectif 50/50 pour 2020 sur la parité et la diversité femmes-hommes, en présence de Françoise Nyssen, ministre de la culture, et de Thierry Frémaux, directeur général du Festival de Cannes., animée par les réalisatrices Céline Sciamma et Rebecca Zlotowski. Seront réunis pour la première fois les représentantes de Times Up US et UK, Dissenso comune (Italie), Greek women’s wave (Grèce) et CIMA (Espagne).

De 10h00 à 12h30, sur la terrasse du CNC (plage du Gray d’Albion) (inscription obligatoire)

  •  le 14 mai. Happy Hour EWA et Serbie.

A 17h, au pavillon du Sud -Est européen (sur invitation)

Des femmes présidentes

Affaire Weinstein oblige, le Festival de Cannes 2018 se devait de manier les symboles et de nommer quelques femmes à des postes prestigieux. C’est le cas avec l’actrice Cate Blanchett, présidente du jury de la compétition officielle.

Les femmes au 71e Festival de Cannes - Cine-Woman

La présidente du jury de la Compétition Officielle : Cate Blanchett ici dans Carol de Todd Haynes, son dernier film en lice pour la Palme d’Or

A ce poste, elle est entourée de quatre femmes. Deux sont très engagées : la productrice, scénariste et réalisatrice américaine Ava DuVernay et l’auteure compositeure interprète burundaise, Khadja Nin. Les deux autres sont des habituées de Cannes : les actrices Kristen Stewart et Léa Seydoux. La présidence du jury de la Caméra d’Or (qui récompense le meilleur premier film toutes sélections confondues) est aussi confiée à une réalisatrice suisse de talent, Ursula Meier. Si les deux autres jurys officiels sont présidés par des hommes, les femmes y sont majoritaires Les réalisatrices Valeska Grisebach, Alanté Kavaïté et l’actrice Ariane Labed sont membres du jury de la Cinéfondation.   La cinéaste Annemarie Jacir, l’actrice Virginie Ledoyen et la directrice du festival de Telluride Julie Huntsinger sont, elles, jurées d’Un Certain Regard. A noter : la présidence de la Queer Palm est assurée par la productrice Sylvie Pialat.

Des films de femmes ? Pas encore! 

En revanche, côté films de femmes, 2018 n’est pas un grand crû. Elles ne sont que trois cinéastes à concourir pour la Palme d’Or, huit à être retenues en sélection à Un certain regard, quatre à la Quinzaine des Réalisateurs (!) et déjà quatre à la Semaine de la Critique et huit à l’ACID. Ce qui fait un total de 28 films réalisés ou co-réalisés des femmes, ce qui est nettement insuffisant.

Les femmes au 71e Festival de Cannes - Cine-Woman

Alice Guy sou son ombrelle, la pionnière des pionnière enfin honorée à Cannes

Notons en revanche un effort dans la sélection Cannes Classics avec le premier hommage du Festival de Cannes à la grande pionnière Alice Guy, la projection d’un film de la réalisatrice sénégalaise Safy Faye et un documentaire dédié à Jane Fonda.

Contre le harcèlement

Enfin, notons l’initiative du Secrétariat d’Etat auprès du premier ministre chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, qui a lancé, en partenariat avec le Festival de Cannes, un contremarque et une campagne contre le harcèlement sexuel.En attendant de savoir cette action est visible ou pas sur place, sachez qu’une ligne téléphonique avec accueil adapté a été ouverte le 8 mai et pour toute la dure du festival (jusqu’au 19 mai inclus), joignable de 9h à 2h du matin. Le n° est le +33 (0)4 92 99 80 09. Une adresse est par ailleurs dédiée aux témoignages : Cannesalerte@festival-cannes.fr 

Les femmes au 71e Festival de Cannes - Cine-Woman

La campagne contre le harcèlement sexuel lancé au Festival de Cannes 2018

Et si jamais vous voulez en découvrir 50 d’un coup, notez que je dédicacerai mon livre 50 femmes de cinéma, à la FNAC de Cannes, le samedi 19 mai de 13 à 15h.

Les femmes au 71e Festival de Cannes - Cine-Woman

En signature le 19 mai 2018

(Visité 86 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)
Share