Le gâteau d’Hélène Jegado

Share

La plus grande serial-killeuse de tous les temps était cuisinière. 150 ans plus tard, la pâtisserie Durand à Rennes a repris la recette de sa spécialité :  le gâteau d’Hélène Jégado.

Sans arsenic

Hélène Jégado, l’héroïne de Fleur de Tonnerre le film que Stéphanie Pillonca a adapté du roman de Jean Teulé, était certes une empoisonneuse hors pair. Mais elle était avant tout cuisinière. Excellente cuisinière, paraît-il. C’est d’ailleurs en cuisinant qu’elle empoisonnait ses victimes. Elle ingérait de l’arsenic sous la forme de mort aux rats à ses recettes. C’est ainsi que ses victimes se tordaient de douleur après avoir dégusté ses recettes fameuses.

Le gâteau d'Hélène Jégado - Cine-Woman

Le gâteau d’Hélène Jégado de la pâtisserie Durand

 

Hélène Jégado était notamment réputée pour ses gâteaux. Une pâtisserie situé dans le centre de Rennes, là où la cuisinière-empoisonneuse a été guillotinée, a repris ses recettes… mais sans l’arsenic. Le chocolatier et pâtissier Durand confectionne avec succès le gâteau d’Hélène Jégado. Il est composé de farine, de beurre, d’œufs, de sucre, de raisins secs, d’amandes hachées, de rhum et de levure auquel a été un peu d’angélique confite pour rappeler justement la couleur de l’arsenic. Mais, de l’avis de tous ceux qui l’ont goûté, c’est sans risque.

La boutique Durand – chocolatier, pâtissier, confiseur, est situé 5 quai  Châteaubriant à Rennes.

(Visité 75 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)
Share