Le cancre – Cannes 2016

Share

A 86 ans, Paul Vecchiali signe son 30e film, Le cancre. Drôle de titre pour un drôle de film.

Un homme et des femmes

Au crépuscule de sa vie, un homme rêve de retrouver les femmes qu’il a aimées, les enfants qu’il a eus ou cru avoir.  Laurent, un de ses fils vient, au prétexte de s’occuper de lui, l’aider dans sa quête… Et squatter sa grande maison.

Le cancre de Paul Vecchiali

Paul Vecchiali (Rodolphe) et Pascal Cervo (Laurent)

La cohabitation est tendue. Rodolphe (Paul Vecchiali) accepte Laurent. Surtout parce qu’il tient à revoir Marguerite, son grand amour, et que son fils refuse de lui donner son adresse. Il faut dire que Marguerite est sa tante.

La femme, l’infâme

Depuis 1965, avec la même obstination et très peu de moyens, le polytechnicien Paul Vecchiali tourne des films qui parlent beaucoup de lui et pas mal de femmes. Les femmes, il ne les traite pas très bien. Rodolphe, le personnage principal qu’il incarne, est une sorte de séducteur/ collectionneur rustre. Ses nombreuses dulcinées l’ont soi-disant aimé.

Le cancre de Paul Vecchiali

Annie Cordy (Christiane)

Elles avaient surtout intérêt à le prendre tel qu’il est, sans chercher à le polir, ni surtout à le retenir. Lui ne se remet jamais en question, sauf à l’évocation de Marguerite, qui ne lui a jamais pardonné de l’avoir humiliée, la seule qui semble digne de respect. L’homme est vieux, aigri et le privilège de l’âge le sauve de sa misanthropie/misogynie.

L’art de la répétition

Film fauché qui se déroule quasiment en décor unique -ce qui n’est pas forcément gênant- Le cancre souffre surtout d’un scénario répétitif – un défilé d’ex-conquêtes – du jeu très approximatif de ses interprètes principaux : Vechialli lui-même et Pascal Cervo terne.

Le cancre de Paul Vecchiali

Edith Scob (Sarah) et Paul Vecchiali (Rodolphe)

Les actrices – toutes des anciennes gloires – sont plus intéressantes mais elles se succèdent à une telle vitesse qu’elles ont peu de temps ou place pour installer leur personnages.

Le cancre, un film de vieux

Le cancre est un film de vieux, lent et bloqué dans des schémas des années 1970. Paul Vecchiali jouit pourtant d’une certaine aura dans le monde du cinéma : son franc-parler, son arrogance, sa détermination, sa longévité lui valent reconnaissance. Le cancre a été présenté en sélection officielle au Festival de Cannes 2016, en séance spéciale.

Le cancre de Paul Vecchiali

Catherine Deneuve (Marguerite) et Pascal Cervo (Laurent)

Sans doute mois pour ses qualités intrinsèques que pour le casting des actrices et acteurs qui viennent y faire une apparition: Annie Cordy, Edith Scob, Françoise Lebrun, Françoise Arnoul, Marianne Basler, Mathieu Amalric, Catherine Deneuve… 

De Paul Vecchiali, avec Paul Vecchiali, Annie Cordy, Edith Scob, Françoise Lebrun, Françoise Arnoul, Marianne Basler, Mathieu Amalric, Catherine Deneuve…

2016 – France – 1h56

© Shellac

(Visité 31 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)
Share