Sublimes créatures

Share

Dès 13 ans

Les sagas Harry Potter et Twilight étant désormais derrière nous, place à celle de Sublimes créatures. Un énorme succès de librairie aux Etats-Unis (supérieur à celui de Twilight, dit-on) et qui s’étale en quatre volumes. Le premier, 16 Lunes, raconte la rencontre inattendue entre Ethan, un jeune homme tout à fait normal d’une ville ennuyeuse de Caroline du Sud, et Lena, une nouvelle élève de son lycée.

Lui qui n’attendait que son admission au collège pour quitter Gatlin, va voir ses projets singulièrement modifiés par Lena. Il en est sûr, c’est l’étrange fille qui hante ses rêves depuis quelques temps. Et plus il la connaît, plus il la trouve fascinante. Il y a de quoi… Car, en plus de vivre dans une maison extraordinaire, dans une ambiance très mystérieuse, Lena possède des pouvoirs étranges.

Encore une histoire de pouvoirs magiques et maléfiques… Mais, celle-ci a des arguments que n’avaient pas les autres sagas. D’abord, elle est assez réaliste, très implantée dans le quotidien d’une ville américaine où la vie s’écoule avec lenteur. Les acteurs aussi ont un côté accessible qui la rend plus crédible. Les effets spéciaux, très spectaculaires, sont utilisés à bon escient. Enfin, les dialogues sont plutôt amusants, avec un suspense qui donne évidemment immédiatement envie de voir la suite.

De Richard Lagravanese, avec Emmy Rossum, Alice Englert, Emma Thompson, Jeremy Irons…

2012 – USA – 1h58

En partenariat avec Grains de Sel


(Visité 3 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)
Share