Jurassic World

Share

Jurassic World est le quatrième épisode des aventures de Jurassic Park, ces parcs à thèmes avec de vrais dinosaures dedans. Epuisant !

Des dinosaures 4eme génération

Il y a 22 ans q’un docteur en rêvait. Et Il l’a fait. Ouvrir un Jurassic park, le premier parc à thèmes dans lequel les visiteurs se promèneraient au milieu de dinosaures vivants : Jurassic World a vu le jour sur une île du Costa-Rica et des animaux préhistoriques y côtoient des humains venus du monde entier.

Science sans conscience…

Comme dans tout parc d’attraction, il faut constamment augmenter la fréquentation et donc innover sans cesse pour recruter de nouveaux clients et attirer à nouveau les anciens. Afin de rendre ses animaux encore plus impressionnants, sa directrice de Jurassic World a eu l’idée de modifier génétiquement certains spécimens.

Jurassic World de Colin Trevorrow

Les deux neveux de Jurassic World

Le problème, c’est que plus personne n’anticipe, ni ne maîtrise plus leurs réactions. Quand l’Indominus Rex s’enfuit de son enclos, la menace devient réelle. C’est même la panique ! La directrice du parc est d’autant plus inquiète que ses deux neveux font partie des visiteurs et qu’ils ne donnent plus aucune nouvelles.

Jurassic World, un film catastrophe

Film catastrophe dopé à une surenchère d’effets spéciaux spectaculaires – les dinosaures ont l’air réels et vivants- , Jurassic World joue avec la peur et l’attirance de la peur comme le fera un vrai film d’épouvante.

Jurassic World de Colin Trevorrow

Chris Pratt et Bruce Dallas Howard

Attention donc à ne pas traumatiser les plus jeunes, sauf à vouloir les dégoûter à jamais des parcs d’attraction.

Omar Sy, gardien de zoo

Pour les costauds, l’histoire est  si haletante, spectaculaire, enlevée… fatigante donc, que les méchants n’ont même pas le temps de prendre consistance. Sans réelle intrigue, on finit épuisé tout en devinant très vite comment cela va finir. Et cela malgré la présence d’Omar Sy, dans un second rôle. Et au regard de la  destruction massive du parc, aucune chance qu’il y ait un cinquième opus. Tant mieux, finalement.

De Colin Trevorrow, avec Chris Pratt, Bryce Dallas Howard, Vincent D’Onofrio, Omar Sy…

2015 – Etats-Unis – 2h03

En partenariat avec Grains de Sel

(Visité 7 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)
Share