Deja stars

Share

Avant d’être célèbres, toutes les stars ont été débutantes sous l’objectif de Marcel Thomas, un paparazzi amateur. L’exposition Déjà Stars revient sur son travail. Passionnant!

Premiers clichés

A quoi ressemblait Isabelle Adjani, Serge Gainsbourg, Jean-Pierre Marielle, Jodie Foster ou Nathalie Baye… au tout début de leur carrière ?

Serge Gainsbourg à ses débuts dans l'expo Déjà Stars

Voilà le propos de cette exposition plutôt originale qui se tient, à partir du 23 février et jusqu’au 23 mai 2015. « Notre idée était que les visiteurs, par nature surtout des étudiants, se rendent compte du chemin parcouru. Pour cela, nous avons choisi de montrer des photographies des stars d’aujourd’hui ou d’hier avant que leur carrière n’explose », explique Mathieu Beurois, le responsable du service culturel du Crous de Paris.

Jodie FosterJean-Pierre Marielle

Un trésor amateur

Pour cela, il a eu la chance de tomber sur le fonds de Marcel Thomas, un photographe amateur, à moitié paparazzo même s’il n’a jamais fait commerce de ses photos.
De 1947 à 1990, ce repasseur de vêtement du Sentier a pris quelques 30 000 clichés des vedettes de l’époque. Il les a prises sur le vif et après accord du jeune artiste sollicité. La quasi-totalité du fonds n’a jamais été montrée au public.

400 débutants déjà stars

Plus de 400 de ces clichés en noir et blanc, triés pour ne représenter les artistes qu’à leur début, ont donc été choisis pour cette exposition. Toutes ont été prises à Paris, puisque Marcel Thomas n’a jamais voyagé.

Mylène DemongeotJohnny Halliday dans sa loge

Pourtant, certains de ces clichés sont vraiment étonnants : Johnny Halliday en peignoir dans sa loge, Elvis Presley à la terrasse du Fouquet’s, Sophie Marceau en pleine rue, Isabelle Huppert avec des joues pleines ou Mylène Farmer au naturel, totalement méconnaissable.

Mais, la belle Mylène Demongeot est la marraine de l’exposition. C’est une des vedettes les plus photographiées par Marcel Thomas à ses débuts. Elle avoue pourtant « n’avoir aucun souvenir de lui ».

Revival des 50’s/60’s

Une scénographie plutôt amusante reprend à la fois la tradition du Jazz Club de St Germain des prés pour les chanteurs ou du « dinner » pour les vedettes américaines. Le visiteur passe d’une salle à l’autre sur un tapis rouge ou un walk of fame, histoire de se sentir directement concerné. De nombreuses animations sont prévues les samedis après-midi.

Au centre culturel du Crous de Paris
12, rue de l’Abbaye 75006.

Entrée : 1€, gratuite pour les étudiants.

Du 23 février au 23 mai 2015

Marcel Thomas ©G.Gagnepain

(Visité 3 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)
Share