Dancing in Jaffa

Share

Feel good movie

Inviter à la paix par la rumba, le tango ou le merengue, voilà le credo de l’extraordinaire Pierre Dulaine. Multiple champion du monde de danse de salon, ce monsieur élégant et joyeux est né à Jaffa d’une mère palestinienne et d’un père irlandais.

Retour d’exil

Exilé en Europe puis à New York depuis 1948, il revient dans son pays d’origine 60 ans plus tard avec pour objectif de faire danser en couple des jeunes arabes et juifs israéliens, âgés de 10 à 12 ans. Le pari est osé, et fut, du propre aveu de Pierre Dulaine, « le projet le plus difficile de sa vie ».

Dancing in Jaffa : Pierre Dulaine entre garçons et filles

Ce film, trop classique dans sa forme pour ne pas dire mal réalisé, relate cette expérience originale en ne masquant jamais les difficultés et en s’attardant sur trois enfants parmi les moins armés pour s’y épanouir. Le résultat est évidemment réjouissant.

Danse = respect

Il met aussi en lumière le travail très bénéfique de ces « Dancing classrooms » que Pierre Dulaine a créées en 1994, pour rapprocher les enfants des communautés de New York. Plus de 350 000 enfants dans une trentaine de 30 villes y ont déjà participé.

Dancing in Jaffa, le bal final

Une très belle façon de mettre fin à tout un tas de préjugés que l’ignorance de l’autre entretient. Et une manière douce et raffinée de montrer que chacun, à son niveau, a les moyens de les faire tomber.

D’Hilla Medalia, avec Pierre Dulaine, Yvonne Marceau , Noor Gabi, Alaa Bubali, Lois Dana

2013 – Israël/Etats-Unis – 1h24

En partenariat avec Grains de Sel

(Visité 1 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)
Share