Cassandro the exotico !

Share

La documentariste Marie Losier livre un portrait au plus près de Cassandro, un catcheur mexicain gay.

Catcheur un jour, catcheur toujours !

Il est touchant Cassandro, quand il dévoile ses blessures de guerre. Lui, c’est sur les rings de catch qu’il la livre. Dans des combats ultra mis en scène et néanmoins sportifs, remis depuis une quinzaine d’années au goût du jour.

Cassandro the exotico de Marie Losier - Cine-Woman

Cassandro à ses débuts

D’habitude, les catcheurs jouent des muscles et affichent une virilité explosive. Au contraire, Cassandro montre ses fêlures et préfère le rose, les traînes à paillettes et les faux-cils aux attributs masculins. Lui aime vraiment les hommes, dit-il en se remaquillant.

Costumes, tralala et blessures de guerre

S’il n’était que cela Cassandro serait une caricature. Il y échappe par sa sincérité, ses longues conversations avec la réalisatrice, où il déballe ses blessures et ses états d’âme.

Cassandro the exotico de Marie Losier - Cine-Woman

Cassandro the exotico en pleine action

Le catch est avant tout un sport, physique, dangereux où on l’on risque de ses briser les os à chaque prise. Cassandro n’y échappe pas et après une carrière bien remplie -il a été champion du monde de deux tournois différents- il doit enfin envisager une retraite qu’il redoute.

Cassandro, plus fort que le film

Si Marie Losier ne perd jamais son personnage, si elle le tient du début à la fin, son film manque cruellement des moyens qu’il aurait mérités.

Cassandro the exotico de Marie Losier - Cine-Woman

Saul Armendariz avant de devenir Cassandro

La photo est cheap, les conversations via Skype statiques. Et le film ne bénéficie d’aucune mise en scène spectaculaire, à l’égal du personnage. Le fil en devient répétitif. Dommage.

Ciao Cassandro! 

Cela n’empêche pas quelques scènes réussies : la visite sur la tombe de sa mère ou l’émouvante séquence dans laquelle Cassandro comprend qu’il n’échappera pas à la retraite. Il n’en a pourtant aucune envie.

Cassandro the exotico de Marie Losier - Cine-Woman

Cassandro en tenue ordinaire, dans le désert…

Mais, cela ne suffit pas emporter l’adhésion, à dépasser le côté trop anecdotique de ce portrait pas assez exotique.

De Marie Losier, avec Saúl Armendáriz (Cassandro the Exotico), sa famille…

2018 – France – 1h13

Cassandro the Exotico ! de Marie Losier a été présenté au Festival de Cannes 2018 dans le cadre de l’Acid.

(Visité 38 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)
Share