Cannes 2016 – La sélection

Share

Le 14 avril 2016, ont été révélés les films de la Sélection Officielle du Festival de Cannes 2016. En voici la liste mise à jour avec les ajouts du 22 avril.

Huit réalisatrices en Sélection Officielle à Cannes 2016

Thierry Frémaud et Pierre Lescure ont annoncé le jeudi 14 avril 2014 les films de la Sélection Officielle du 69e Festival de Cannes 2016 qui se déroulera du 11 au 22 mai.

69e-festival-de-cannes 2016

Cannes 2016 – La sélection officielle

C’est Café Society de Woody Allen qui fera l’ouverture et sera présenté hors compétition.

En compétition

Vingt et un films sont en lice pour la Palme d’or et soumis à un jury présidé par le réalisateur George Miller. Seulement trois réalisés par des femmes (en rose).

Julieta de Pedro Almodovar Cannes 2016

Julieta de Pedro Almodovar

  • Toni Erdmann de Maren Ade
  • Julieta de Pedro Almodovar
  • American Honey d’Andrea Arnold
  • Personnal shopper d’Olivier Assayas
  • La fille inconnue de Jean-Pierre et Luc Dardenne
  • Juste la fin du monde de Xavier Dolan
  • Ma loute de Bruno Dumont
  • Mal de pierres de Nicole Garcia
  • Rester vertical d’Alain Giraudie
  • Paterson de Jim Jarmusch
  • Aquarius de Kleber Mendonça Filho
  • I, Daniel Blake de Ken Loach
  • Ma’Rosa de Brillante Mendoza
  • Bacalaureat de Cristian Mungiu
  • Loving de Jeff Nichols
  • Agassi (the handmaiden) de Park Chan Wook
  • The last face de Sean Penn
  • Le client d’Asghar Farhadi
  • Sieranevada de Cristi Puiu
  • Elle de Paul Verhoeven
  • The neon demon de Nicolas Winding Refn
Agassi de Park Chan Wook - Cannes 2016

Agassi de Park Chan Wook

Un Certain Regard

Deux films de femmes seulement ont les honneurs de la sélection Un Certain Regard, trois françaises. Sept des oeuvres présentées sont de premiers films.

Ouverture : Eshtebak (Clash) de Mohamed DIAB

  • Varoonegi (Inversion) de Behnam Behzadi
  • Apprentice de Boo Junfeng
  • Voir du pays de Delphine et Muriel Coulin
  • La danseuse de Stéphanie Di Giusto (1er film) 
  • La tortue rouge de Michael Dudok de Wit (1er film)
  • Fuchi ni tatsu (Harmonium) de Fukada Koji
  • Omor Shakhsiya (personal affairs) de Maha Haj (1er film)
  • Me’ever laharim vehaguaut (beyond the moutains and hills) de Eran Kolirin
  • After the storm de Kore-Eda Hirokazu
  • Hymyilevä mies (the happiest day in the life of Olli Mâki) de Juko Kuosmanen (1er film)
  • Hell or high water de David Mackenzie
  • La longa noche de Francesco Sanctis (la longue nuit de Francesco Sanctis) de Francisco Marquez et d’Andrea Testa (1er film)
  • Caini de Bogdan Mirica (1er film)
  • Pericle il nero de Stefano Mordini
  • The transfiguration de Michael O’Shea (1er film)
  • Captain Fantastic de Matt Ross
  • Uchenik (Le disciple) de Kirill Serebrennikov

Hors compétition

Café society de Woody Allen, ouverture de Cannes 2016

Kirsten Stewart et Jesse Eisenberg dans Café society de Woody Allen

  • Cafe society de Woody Allen en ouverture
  • The nice guys de Shane Black
  • Money Monster de Jodie Foster
  • Goksung de Na Hong-Jin
  • Disney’s the BFG (le bon gros géant) de Steven Spielberg

Séances de minuit

  • Gimme danger de Jim Jarmusch (en présence d’Iggy Pop)
  • Blood Father de Jean-François Richet
  • Dernier train pour Busan de Yeun Sang-Ho

Séances spéciales 

  • L’ultima spaggia (la dernière plage) de Thanos Anastopoulos et de Davide Del Degan
  • Chouf de Karim Dridi
  • Hissein Habré, une tragédie tchadienne de Mahamat-Saleh Haroun
  • La forêt des quinconces de Grégoire Leprince-Ringuet
  • Wrong elements de Jonathan Littell
  • Exil de Rithy Panh
  • La mort de Louis XIV d’Albert Serra
  • Le cancre de Paul Vecchiali

Courts-métrages et Cinéfondation

En plus de cette sélection officielle de films longs , il y a dix courts-métrages en compétition. Un réalisateur français est en lice pour la palme d’or du court-métrage, le comédien Félix Moati qui réalise Après Suzanne. Le jury de la compétition courts-métrages et de la Cinéfondation sera présidé par la réalisatrice japonaise Naomi Kawase.

Enfin, la sélection de la Cinéfondation comprend 18 fictions et 4 animations issus des écoles du cinéma du monde entier. C’est la sélection la plus féminine du Festival de Cannes 2016, puisque 10 films sur les 18 retenus sont réalisés par des femmes. Comme quoi l’avenir semble assuré!

En plus de ces sélections et compétitions de films, le Festival de Cannes organise des nombreux événements et hommages à retrouver dans Les plus de Cannes 2016.

(Visité 72 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)
Share