Bon voyage Dimitri !

Share

Dès 4 ans

Certains enfants n’aiment ni la neige, ni le froid ! Ce programme de quatre courts-métrages inédits est fait pour eux. Il commence doucement par le petit conte très tendre, en collage et en aquarelle, d’un éléphant qui rêve de s’acheter un vélo.

L’Afrique en 3 temps

Les trois autres films montrent tous des facettes différentes de l’Afrique.

Flocon de neige de Natalia Chemysheva

Dans le deuxième segment, au rythme endiablé des tams-tams, un petit garçon reçoit une lettre avec un flocon de neige et il imagine que la neige recouvre son village de case. Le graphisme et le dessin sont les plus beaux et les plus inventifs de toute la série et jouent constamment sur la surprise.

Nouvelles familles

Dans le troisième, un pêcheur rapporte de ses filets un Tulkou et décide de l’adopter. Mais, une fois au sec, cette créature des eaux dépérit. Si le sujet n’est pas très clair, le travail sur les matières est réussi.

Bon voyage, Dimitri!

Enfin, et c’est le clou du spectacle, Dimitri à Ubuyu, raconte la migration d’un oisillon qui échoue en plein désert. En cherchant ses parents, il se découvre une nouvelle famille. Sans être très original, le seul film parlant du programme révèle un nouveau talent, celui de la jeune Agnès Lecreux. A 26 ans, elle réalise ici son premier film en stop-motion, à partir de marionnettes en latex. Il met aussi en lumière la qualité de l’animation à la française, le film ayant été entièrement réalisé à Rennes, en Bretagne.

De Olesya Shchukina, Natalia Chemysheva, Mohamed Fadema et Sami Guellaï, Agnès Lecreux et Fabien Drouet…

2012/2014 – France, Russie – 0 h 55

En partenariat avec Grains de Sel

(Visité 5 fois, 1 visite(s) aujourd'hui)
Share